Pou­tine re­doute une course aux ar­me­ments

Le pré­sident russe cri­tique le re­trait des Amé­ri­cains

Le Journal de Quebec - - MONDE -

MOS­COU | (AFP) Un re­trait amé­ri­cain des trai­tés de désar­me­ment comme ce­lui sur les armes nu­cléaires de por­tée in­ter­mé­diaire (INF) mè­ne­ra à « la course aux ar­me­ments » et à une si­tua­tion « ex­trê­me­ment dan­ge­reuse », a es­ti­mé hier le pré­sident Vla­di­mir Pou­tine.

« Si tous ces ac­cords sont dé­man­te­lés, alors il ne res­te­ra rien en ma­tière de li­mi­ta­tion des ar­me­ments. Et la si­tua­tion se­ra alors, à mon avis, ex­trê­me­ment dan­ge­reuse. Il ne res­te­ra rien à part la course aux ar­me­ments », a dé­cla­ré le pré­sident russe lors d’une confé­rence de presse.

DROIT DE RI­POSTE

« Ce qui nous in­quiète, c’est que le trai­té ABM sur les mis­siles an­ti­ba­lis­tiques a été an­nu­lé [en 2001], il y a dé­sor­mais des dis­cus­sions sur le trai­té INF et le des­tin du trai­té Start [sur la ré­duc­tion des armes stra­té­giques] n’est pas clair », a ex­pli­qué Vla­di­mir Pou­tine au cours de cette confé­rence de presse avec le pre­mier mi­nistre ita­lien, Giu­seppe Conte.

Le pré­sident russe a en­suite pré­ve­nu que la « prin­ci­pale ques­tion est ce que fe­ront les États-unis en cas de re­trait du trai­té INF. S’ils dé­ploient mis­siles en Eu­rope, alors évi­dem­ment, nous de­vrons ré­pondre de fa­çon sy­mé­trique ». Les pays eu­ro­péens ac­cep­tant le dé­ploie­ment sur leur sol de mis­siles stra­té­giques amé­ri­cains « de­vront com­prendre qu’ils se trouvent sur un ter­ri­toire sous la me­nace d’une éven­tuelle ri­poste », a mis en garde le pré­sident russe, ajou­tant qu’il es­pé­rait évo­quer le su­jet avec Do­nald Trump lors de leur ren­contre à Pa­ris, pré­vue le 11 no­vembre.

RE­TRAIT DE TRUMP

Do­nald Trump a an­non­cé samedi le re­trait des Étatsu­nis du trai­té sur les armes nu­cléaires de por­tée in­ter­mé­diaire (INF), ban­nis­sant les mis­siles nu­cléaires d’une por­tée al­lant de 500 à 5000 km, conclus avec la Rus­sie en 1987.

Le conseiller de la Mai­son-blanche à la Sé­cu­ri­té na­tio­nale, John Bol­ton, était lun­di et mar­di à Mos­cou pour ex­pli­quer no­tam­ment les rai­sons de ce re­trait.

VLA­DI­MIR POU­TINE

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.