Trois su­pré­ma­cistes blancs ar­rê­tés par le FBI

Le Journal de Quebec - - MONDE -

LOS AN­GELES | (AFP) Trois membres d’un groupe su­pré­ma­ciste blanc ba­sé en Ca­li­for­nie ont été ar­rê­tés par le FBI, ac­cu­sés no­tam­ment d’avoir pris part à des vio­lences com­mises lors d’une ma­ni­fes­ta­tion d’ex­trême droite à Char­lot­tes­ville en août 2017.

Ro­bert Run­do, co­fon­da­teur et di­ri­geant du mou­ve­ment an­ti­sé­mite et su­pré­ma­ciste bap­ti­sé « Rise above », a été ar­rê­té dimanche à l’aé­ro­port in­ter­na­tio­nal de Los An­geles tan­dis que deux de ses aco­lytes, Ro­bert Bo­man et Ty­ler Laube, ont été ap­pré­hen­dés hier ma­tin, a in­di­qué le FBI.

Les trois hommes sont ac­cu­sés de s’être ren­dus, avec d’autres membres de leur mou­ve­ment, dans dif­fé­rents ras­semble- ments po­li­tiques en 2017, en Ca­li­for­nie et à Char­lot­tes­ville, pour y « in­ci­ter à l’émeute » en com­met­tant des vio­lences. Ils « ont vio­lem­ment at­ta­qué et agres­sé les contre-ma­ni­fes­tants à cha­cun des évé­ne­ments concer­nés », se­lon les do­cu­ments ac­com­pa­gnant leur man­dat d’ar­rêt.

Un qua­trième membre de « Rise Above », Aa­ron Ea­son, est éga­le­ment ac­cu­sé de ces faits, mais est tou­jours re­cher­ché par la po­lice.

D’après le Los An­geles Times, Ro­bert Run­do, consi­dé­ré comme le lea­der du groupe, a dé­jà été condam­né par le pas­sé pour avoir poi­gnar­dé un membre d’un gang ri­val et un grand por­trait d’adolf Hit­ler a été dé­cou­vert lors d’une per­qui­si­tion à son do­mi­cile.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.