Si­mons fait pas­ser son sa­laire mi­ni­mum à 16 dol­lars de l’heure

Tous les em­ployés ont ob­te­nu ré­cem­ment une hausse de 3 $ de leur taux ho­raire

Le Journal de Quebec - - ARGENT - PIERRE COU­TURE

Le dé­taillant de vê­te­ments et d’ar­ticles de dé­co­ra­tion pour la mai­son Si­mons vient de haus­ser le sa­laire mi­ni­mum de ses em­ployés à 16 $ l’heure.

Plu­sieurs em­ployés de l’en­tre­prise de la ca­pi­tale na­tio­nale ont confir­mé au Jour­nal que leur sa­laire ho­raire avait été ré­cem­ment aug­men­té de 3 $ l’heure au Qué­bec.

Dans les ma­ga­sins et les en­tre­pôts, des em­ployés qui ga­gnaient par exemple 16 $ l’heure ont éga­le­ment vu leur taux ho­raire pas­ser à 19 $ l’heure.

En 2013, le sa­laire de base des con­seillers en vente de Si­mons était pas­sé à 13 $ l’heure.

Sur le Web, plu­sieurs offres d’em­plois pour des postes de com­mis d’en­tre­pôt chez Si­mons qui of­fraient un sa­laire de 13 $ l’heure le mois der­nier af­fichent main­te­nant 16 $ l’heure comme sa­laire de dé­part.

Joint hier par Le Jour­nal, le res­pon­sable du mar­ke­ting de Si­mons, Phi­lippe Nor­mand, a ca­té­go­ri­que­ment re­fu­sé de dis­cu­ter des ré­centes aug­men­ta­tions sa­la­riales consen­ties aux em­ployés.

« On a pris la dé­ci­sion de ne pas en par­ler pu­bli­que­ment. Ce­la va res­ter entre nous et nos em­ployés », a-t-il fait sa­voir sè­che­ment.

PÉ­NU­RIE DE TRA­VAILLEURS

Des em­ployés de Si­mons ont tou­te­fois in­di­qué que le dé­taillant se de­vait de bou­ger dans un contexte de forte pé­nu­rie de tra­vailleurs un peu par­tout au pays.

Dans le sec­teur du com­merce au dé­tail, les dé­taillants s’ar­rachent les tra­vailleurs qui se font de plus en plus rares.

Dans la fou­lée du mou­ve­ment pour haus­ser le sa­laire mi­ni­mum à 15 $ l’heure, le grand pa­tron de Si­mons, Pe­ter Si­mons, avait d’ailleurs dé­mon­tré une ou­ver­ture pour l’adop­tion d’une telle me­sure au Qué­bec.

En Al­ber­ta, où Si­mons compte plu­sieurs ma­ga­sins, le sa­laire mi­ni­mum des tra­vailleurs a été haus­sé à 15 $ l’heure le 1er oc­tobre der­nier.

En On­ta­rio, le sa­laire mi­ni­mum s’élève à 14 $ l’heure, alors qu’au Qué­bec, il se si­tue à 12 $ l’heure.

BONNE PER­FOR­MANCE

Les rai­sons évo­quées par la di­rec­tion de Si­mons pour jus­ti­fier cette hausse de 3 $ du taux ho­raire à ses em­ployés font état d’une so­lide crois­sance des ventes au cours des der­nières an­nées.

De­puis 2015, le dé­taillant a dé­ployé un plan d’ex­pan­sion tant au Qué­bec que dans le reste du pays en ou­vrant plu­sieurs ma­ga­sins et en ré­no­vant les suc­cur­sales exis­tantes.

PHO­TO D’AR­CHIVES, JEAN-FRAN­ÇOIS DESGAGNÉS

L’en­tre­prise de Qué­bec a re­fu­sé de com­men­ter de quelque fa­çon que ce soit les ré­centes aug­men­ta­tions sa­la­riales ac­cor­dées à l’en­semble des em­ployés. Sur la pho­to, la suc­cur­sale des Ga­le­ries de la Ca­pi­tale, ou­verte plus tôt cette an­née.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.