Piat­ti a le vote de ses co­équi­piers

Le Journal de Quebec - - SPORTS - DAVE LÉ­VESQUE

Igna­cio Piat­ti, qui to­ta­lise 16 buts et 13 passes en 31 matchs, connaît sa meilleure sai­son de­puis qu’il s’est joint à l’im­pact, en 2014, et il se­rait temps qu’il se re­trouve sur la liste des fi­na­listes au titre de joueur par ex­cel­lence de la MLS.

Le prin­ci­pal in­té­res­sé ne s’en for­ma­lise pas, c’est un homme plu­tôt mo­deste de na­ture.

« Je fais le mieux que je peux pour Mon­tréal. Ça fait plu­sieurs an­nées que je marque 17 buts, on a at­teint une fi­nale [en CONCACAF]. Je fais mon tra­vail et on va voir ce qui se passe.

L’im­por­tant, c’est que les gens de Mon­tréal, le pré­sident et le coach soient con­tents de moi. »

RÉ­GU­LA­RI­TÉ

Mais Ré­mi Garde, qui l’avait briè­ve­ment dé­cou­vert lors du pas­sage de l’ar­gen­tin avec Saint-étienne, en 2006-2007, es­time qu’il mé­rite cette re­con­nais­sance.

« La ré­gu­la­ri­té au plus haut ni­veau est quelque chose d’ex­trê­me­ment dif­fi­cile et qui a une va­leur très grande », a in­sis­té l’en­traî­neur-chef.

« J’es­père que Na­cho au­ra un jour la re­con­nais­sance de cette ligue, des gens qui la suivent, parce que pour moi, il le mé­rite. »

Garde a rai­son de par­ler de ré­gu­la­ri­té dans le cas de Na­cho. Avant sa sai­son 2018 étin­ce­lante, il a en­fi­lé deux sai­sons iden­tiques de 17 buts et 6 passes. Un vrai mé­tro­nome.

UN LEA­DER

Qui plus est, le vé­té­ran de 33 ans porte le bras­sard de ca­pi­taine même s’il n’est pas le plus vo­lu­bile du groupe.

« C’est un lea­der na­tu­rel, il n’a pas be­soin de par­ler et il ne hausse ja­mais le ton, mais par son exemple sur le ter­rain et en de­hors du ter­rain, tout le monde lui montre un cer­tain res­pect », avance Ba­ca­ry Sa­gna, qui est im­pres­sion­né par son ta­lent.

« Il a des qua­li­tés tech­niques in­croyables. En ve­nant ici, je ne le connais­sais pas du tout. J’en­ten­dais Piat­ti et je me suis ren­du compte à l’en­traî­ne­ment du ta­lent qu’il a, et je ne suis pas sur­pris qu’il fasse par­tie des meilleurs joueurs de la ligue.

Pour moi, il mé­rite au­tant qu’on parle de lui qu’on parle de [Wayne] Roo­ney en ce mo­ment parce que c’est quel­qu’un qui porte l’équipe, qui est dé­ci­sif à chaque match. »

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.