Un par­cours 2019 à sa­veur belge

Le dé­part de Bruxelles et la cé­lé­bra­tion du maillot jaune ont dé­jà été an­non­cés

Le Journal de Quebec - - SPORTS -

PA­RIS | (AFP) C’est dé­jà le coup d’en­voi de la pro­chaine sai­son de cy­clisme : la carte of­fi­cielle du Tour de France 2019, qui s’élan­ce­ra le samedi 6 juillet de Bruxelles et fê­te­ra le cen­te­naire de l’em­blé­ma­tique maillot jaune, est dé­voi­lée au­jourd’hui à Pa­ris par son di­rec­teur, Ch­ris­tian Prud­homme.

Le Grand Dé­part de Bruxelles, le deuxième de l’his­toire, est tout sauf une coïn­ci­dence. La ca­pi­tale de la Bel­gique est la ville d’ed­dy Mer­ckx, le plus grand cham­pion de l’his­toire du cy­clisme, qui est aus­si le cou­reur ayant por­té le plus sou­vent le maillot jaune.

Cin­quante ans après le pre­mier de ses cinq Tours vic­to­rieux en 1969, le « Can­ni­bale » est ho­no­ré par les or­ga­ni­sa­teurs de l’édi­tion 2019. Tout comme les deux autres dé­ten­teurs vi­vants du re­cord des vic­toires, Ber­nard Hi­nault et Mi­guel In­du­rain, qui po­se­ront au­jourd’hui sur la scène pa­ri­sienne avant que leurs suc­ces­seurs, no­tam­ment les deux der­niers vain­queurs en date (Ch­ris Froome et Ge­raint Tho­mas), dé­couvrent les dif­fi­cul­tés qui les at­tendent lors de la pro­chaine édi­tion.

Of­fi­ciel­le­ment, le voile n’est le­vé que sur les deux pre­mières étapes. Une pre­mière jour­née en boucle au­tour de Bruxelles pas­se­ra par le mur de Gram­mont, long­temps un sec­teur-clé du Tour des Flandres dé­sor­mais igno­ré par les or­ga­ni­sa­teurs de la clas­sique belge. Après cette étape inau­gu­rale pro­mise aux sprin­teurs, un contre-la-montre par équipes de 27 ki­lo­mètres entre le Pa­lais Royal et le site de l’ato­mium, au nord de la ville, at­ten­dra les concur­rents de cette 106e édi­tion.

LES BELLES FILLES AU PRO­GRAMME ?

La suite re­lève des ru­meurs au gré des ré­vé­la­tions de la presse quo­ti­dienne ré­gio­nale et des ré­seaux so­ciaux. À ce jeu du chat et de la sou­ris pour dé­cou­vrir en avant-pre­mière les villes-étapes, on peut s’at­tendre à ce que la course prenne la di­rec­tion de l’est, après une in­cur­sion en Cham­pagne, pour une nou­velle ar­ri­vée à La Planche des Belles Filles, la sta­tion de la Haute-saône qui ac­cueille­rait le Tour pour la qua­trième ar­ri­vée de­puis 2012 (Froome, Ni­ba­li et Aru vain­queurs).

Le Mas­sif Cen­tral est éga­le­ment ci­té. La can­di­da­ture de Brioude, la ville de Ro­main Bar­det, qui est le meilleur Fran­çais clas­sé de­puis 2015, mé­rite d’être ré­com­pen­sée dans une ré­gion qui offre de su­perbes pa­no­ra­mas et d’in­té­res­sants par­cours de moyenne mon­tagne, tout comme dans les proches monts du Beau­jo­lais et du Fo­rez (Saint-etienne).

C’est tou­te­fois dans les deux grands mas­sifs, les Py­ré­nées et les Alpes, que les grim­peurs trouvent leur ter­rain d’ex­pres­sion. Une ar­ri­vée au som­met du Tour­ma­let, le col le plus sou­vent em­prun­té par le Tour ? L’ex­pé­rience a dé­jà été ten­tée en 2010 (vic­toire d’an­dy Schleck), mais la ma­gie de la mon­tagne, en contre­bas du Pic du Mi­di, opère tou­jours.

À LA RE­CHERCHE DES PENTES RAIDES

Dans les Alpes, le me­nu de­vrait s’avé­rer co­pieux. Le Tour tu­toie­rait les som­mets puis­qu’une ar­ri­vée à Val Tho­rens, au-de­là des 2000 mètres d’al­ti­tude, est évo­quée.

Com­bien de cols ? Com­bien d’ar­ri­vées au som­met ? Com­bien de ki­lo­mètres contre-la-montre ? Les ré­ponses se­ront ap­por­tées par Ch­ris­tian Prud­homme, qui s’ap­puie sur le di­rec­teur de course Thier­ry Gou­ve­nou pour dé­ni­cher des nou­veau­tés et trou­ver no­tam­ment les pour­cen­tages les plus raides, pou­vant faire vo­ler en éclat les stra­té­gies de pru­dence des équipes.

Tous les cou­reurs pré­sents à Pa­ris, du Slo­vène Pri­moz Ro­glic au Fran­çais Ju­lian Ala­phi­lippe, sau­ront en di­rect ce qui les at­tend dans neuf mois. Ch­ris Froome aus­si, qui vise un cin­quième suc­cès le 28 juillet sur les Champs-ely­sées. Le Bri­tan­nique, troi­sième l’été der­nier, re­join­drait ain­si ses pres­ti­gieux aî­nés, au moins au pal­ma­rès.

PHO­TOS D’AR­CHIVES

Le vain­queur du Tour de France 2018, Ge­raint Tho­mas, sui­vi par son co­équi­pier de la Sky Ch­ris­to­pher Froome, lors de la 17e étape, en juillet der­nier. En mor­taise, le di­rec­teur Ch­ris­tian Prud­homme lors de l’an­nonce du dé­part à Bruxelles pour l’édi­tion 2019, en jan­vier.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.