Prof Hart­ley dans le dor­toir

Le Journal de Quebec - - SPORTS -

BALASHIKHA | Bob Hart­ley n’ar­rête ja­mais. Coach de l’équipe na­tio­nale de la Let­to­nie, coach de l’avan­gard, il meuble ses temps « libres » avec une énorme école de ho­ckey à York, en Penn­syl­va­nie. La Bob Hart­ley Ho­ckey Ins­ti­tute. Deux se­maines en juillet, 400 ou 500 en­fants ve­nant du Qué­bec, de Let­to­nie, des États-unis, de Chine et main­te­nant de Rus­sie.

« Tout se passe à l’aré­na et à l’école que je loue. Je dors dans le dor­toir avec les en­fants. Il y a aus­si du ten­nis, du ba­se­ball et d’autres sports. Les en­fants ont le droit à leur té­lé­phone in­tel­li­gent une heure par jour. Ça marche comme dans le temps de mon en­fance », dit-il en riant.

Steve Bé­gin, Paul By­ron et plu­sieurs autres viennent agir comme pro­fes­seurs.

DU COKE ZÉ­RO

Je di­sais mar­di que la Rus­sie

est Pep­si. La Rus­sie sauf coach Bob Hart­ley. Dans son contrat, on lui a de­man­dé ce qu’il dé­si­rait boire comme li­queurs douces. Il a ré­pon­du du Coke Zé­ro.

Le fri­go de son bu­reau est donc rem­pli de Coke Zé­ro.

« Et quand on part sur la route, dé­pen­dant des jours pas­sés à l’étran­ger, on m’ap­porte 24 ou 48 bou­teilles de Coke Zé­ro. Pas du Diète, du Zé­ro », dit-il, amu­sé.

Al­lo, agence de pub à l’écoute ?

PHO­TO RÉ­JEAN TREM­BLAY

Bob Hart­ley est un­grand et fier consom­ma­teur de Coke Zé­ro.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.