EN­CORE CHAM­PION

Le Rouge et Or éli­mine de nou­veau les Ca­ra­bins en fi­nale qué­bé­coise

Le Journal de Quebec - - LA UNE - RI­CHARD BOU­TIN

Le de­mi dé­fen­sif Adam Auclair a joué les hé­ros en ins­cri­vant le seul tou­ché de la Coupe Duns­more en plus de réus­sir une in­ter­cep­tion.

« Marc [For­tier] fait un très bon tra­vail de tou­jours nous mettre dans de très bonnes si­tua­tions, a louan­gé le joueur par ex­cel­lence du match. Cha­peau à Marc, Glen [Cons­tan­tin] et Ke­vin [Ni­chols]. C’est grâce à eux si on a aus­si bien fait au­jourd’hui (hier). On fait des réunions de plus pour se pré­pa­rer. »

Ses ge­noux ont-ils tou­ché au sol sur son re­tour d’échap­pé de 77 verges ? « J’en ai au­cune idée, a-t-il af­fir­mé. C’est ar­ri­vé tel­le­ment ra­pi­de­ment. Tout ce que je sais, c’est que j’ai ra­me­né le bal­lon dans la zone des buts. C’est tout ce qui compte. J’ai uti­li­sé toute ma vi­tesse et mon gaz pour ra­me­ner le bal­lon à la mai­son. »

DÉ­FEN­SIVE SO­LIDE

Plus tôt cette se­maine, Auclair nous avait dit que la meilleure dé­fen­sive se­rait connue après la Coupe Duns­more, peu im­porte si les Ca­ra­bins avaient ac­cor­dé moins de points que le Rouge et Or au cours de la sai­son.

« Je sa­vais que la meilleure dé­fen­sive du RSEQ se­rait celle de l’équipe qui rem­por­te­rait la Coupe Duns­more, a-t-il sou­li­gné. Nous avons prou­vé que nous étions la meilleure dé­fen­sive. C’est as­sez clair. Les Ca­ra­bins misent sur une très bonne dé­fen­sive, mais nous les avons ar­rê­tés tout le match. On a fran­chi une grosse étape. On va cé­lé­brer ce soir (sa­me­di), mais on va se concen­trer sur le pro­chain match dès de­main. »

Glen Cons­tan­tin évite le jeu des com­pa­rai­sons, mais il a tou­jours eu plei­ne­ment confiance en son uni­té dé­fen­sive. « De­puis que nous sommes ici, on a tou­jours eu de bonnes dé­fen­sives et c’est notre marque de com­merce, a sou­li­gné l’en­traî­neur-chef du Rouge et Or. Nous avons fait de gros jeux quand c’était le temps. On parle de deux très bonnes dé­fen­sives, mais on s’en vante un peu moins. »

Le se­con­deur Dan Ba­sam­bom­bo et le pla­queur Vincent Des­jar­dins ont été les meilleurs avec res­pec­ti­ve­ment six et quatre pla­qués. La dé­fen­sive du Rouge et Or a pro­vo­qué quatre re­vi­re­ments, dont trois in­ter­cep­tions.

PLAN DE MATCH

Le bot­teur de dé­ga­ge­ment Do­mi­nic Lé­vesque a res­pec­té le plan du co­or­don­na­teur des uni­tés spé­ciales Ma­thieu Ber­trand. « Ma­thieu vou­lait que je vise les lignes de cô­té afin de li­mi­ter les re­tours de leur re­tour­neur [Ryth-jean Gi­raud] et c’est ce que j’ai fait. Nous avons li­mi­té pas mal les re­tours. Moi et Da­vid [Cô­té], notre ob­jec­tif était de battre Mon­tréal sur le po­si­tion­ne­ment de ter­rain et nous avons réus­si. »

Lé­vesque a conser­vé une moyenne de 37,5 verges sur ses 11 dé­ga­ge­ments, et cinq d’entre eux se sont re­trou­vés à l’in­té­rieur des 20 des Ca­ra­bins.

« Compte te­nu des condi­tions dif­fi­ciles, c’est un de mes meilleurs matchs en car­rière à La­val, a-t-il af­fir­mé. Je suis vrai­ment content. C’est le fun de réus­sir de longs dé­ga­ge­ments, mais l’ob­jec­tif était vrai­ment d’ai­der la dé­fen­sive et de leur of­frir la meilleure po­si­tion de ter­rain. On sa­vait que notre rôle était im­por­tant, mais on n’y pense pas. On se contente de bot­ter. »

PHO­TOS DI­DIER DEBUSSCHÈRE

Zack Fitz­ge­rald, du Rouge et Or, a in­ter­cep­té une passe du quart des Ca­ra­bins, Di­mi­tri Mo­rand, dans les der­niers ins­tants du match. Le quart du Rouge et Or, Hu­go Ri­chard, est frei­né dans sa course sur cette sé­quence. Sa­muel Tho­mas­sin, Be­noît Ga­gnon-brous­seau, Adam Auclair et Ma­thieu Betts pa­voisent à l’is­sue d’un match en­core ser­ré avec les Ca­ra­bins.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.