La rou­tine san­té

D’anouk Meu­nier

Le Journal de Quebec - - DIMANCHE QUÉBEC - Elisa CLOU­TIER Jour­na­liste, Le Jour­nal de Qué­bec elisa.clou­tier@que­be­cor­me­dia.com

Comment gardes-tu la forme ?

La po­pu­laire ani­ma­trice ad­met que son ho­raire char­gé lui offre peu de temps libre pour l’en­traî­ne­ment. « J’ai été abon­née au gym. J’ai­mais al­ler aux cours de groupe, mais c’est très dif­fi­cile pour moi d’avoir une as­si­dui­té dans des plages ho­raires fixes, sur­tout au cours des pro­chaines se­maines », ra­conte celle qui est aux com­mandes de la té­lé-réa­li­té XOXO et qui ani­me­ra les cou­lisses de La Voix sur les ondes de TVA, l’hi­ver pro­chain.

Plus jeune, Anouk Meu­nier consa­crait plu­sieurs heures à l’en­traî­ne­ment, alors qu’elle pra­ti­quait la nage syn­chro­ni­sée. Elle s’en­traî­nait éga­le­ment en salle, en plus de faire de la danse.

« Mais, avec le temps, j’ai eu de moins en moins de temps », dit-elle. Pour re­mé­dier à la si­tua­tion, l’ani­ma­trice de 38 ans a ré­cem­ment dé­ci­dé d’en­tre­prendre une nou­velle rou­tine de mise en forme, grâce à l’ap­pli­ca­tion

Ma zone fit, de Jo­sée La­vi­gueur. Ain­si, elle s’en­traîne main­te­nant à la mai­son, en sui­vant di­vers vi­déos ser­vant à amé­lio­rer son car­dio et sa masse mus­cu­laire.

« Je choi­sis chaque fois une ac­ti­vi­té qui me convient et je le fais une jour­née sur deux. Ce n’est peut-être pas l’en­traî­ne­ment le plus éprou­vant, mais, ac­tuel­le­ment, la mis­sion que je me donne c’est de bou­ger moins long­temps, plus sou­vent », af­firme celle qui en­file aus­si ré­gu­liè­re­ment ses es­pa­drilles pour sor­tir mar­cher, au­tant en ville qu’à la cam­pagne.

Comment restes-tu mo­ti­vée à l’en­traî­ne­ment ?

S’en­traî­ner dans le confort de sa mai­son com­porte aus­si son lot de dé­fis. Son truc ? Être seule à la mai­son. « Si mon co­pain y est, on va faire autre chose, comme écou­ter une sé­rie », dit-elle en riant.

« J’es­saie de com­men­cer mes jour­nées avec l’en­traî­ne­ment. Et en­suite, ça me donne un boost d’éner­gie pour l’af­fron­ter. Je sais que je suis une fille qui a tou­jours rou­lé à 100 miles à l’heure et je veux gar­der cet es­prit vif et ma concen­tra­tion pour ces longues jour­nées de tour­nage », af­firme-t-elle.

As-tu un ob­jec­tif d’en­traî­ne­ment ?

Comme pre­mier ob­jec­tif, l’ani­ma­trice s’en­traîne sim­ple­ment pour res­ter ac­tive, amé­lio­rer son car­dio et aug­men­ter son ni­veau d’éner­gie. « Je suis une fille qui a été ex­ces­si­ve­ment en forme, donc j’ai­me­rais tran­quille­ment re­trou­ver le car­dio que j’avais avant », dit-elle.

Quels sont tes trucs pour bien t’ali­men­ter ?

D’em­blée, Anouk ré­pond d’abord à cette ques­tion qu’elle ne se prive de rien. « Il y a des gens qui s’ima­ginent que je ne fais pas d’ex­cès et que je sur­veille mon ali­men­ta­tion. Mais, dans mon en­tou­rage, les gens rient de moi parce que j’ai tou­jours faim et je suis tou­jours en train de man­ger », af­firme-t-elle.

L’ani­ma­trice mise sur les fruits et lé­gumes et les barres nu­tri­tives OMAX lors­qu’elle a une frin­gale. En re­pas, elle aime dé­gus­ter tous les types de viande, mais ad­met avoir un faible pour les pois­sons grillés.

Quelle est ton adresse san­té à Qué­bec ?

Lors­qu’elle est de pas­sage à Qué­bec Anouk Meu­nier aime al­ler se ba­la­der dans le quar­tier Pe­tit Champlain, « sans avoir d’ho­raire ».

Quelle est ton ac­ti­vi­té phy­sique pré­fé­rée ?

La danse et la nage syn­chro­ni­sée. « Pour moi, les deux se com­plètent. La danse m’ap­porte beau­coup de plai­sir et de bon­heur et la na­ta­tion m’ap­porte des bien­faits com­plets », men­tionne-t-elle.

SON AC­TI­VI­TÉ PHY­SIQUE PRÉ­FÉ­RÉE ? LA DANSE ET LA NAGE SYN­CHRO­NI­SÉE. « POUR MOI, LES DEUX SE COM­PLÈTENT(...) » Anouk Meu­nier aime al­ler se ba­la­der dans le quar­tier Pe­tit Champlain

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.