Une 100e pole pour Mer­cedes

Le­wis Ha­mil­ton s’élan­ce­ra en tête au Grand Prix du Bré­sil, tan­dis que Lance Stroll par­ti­ra 19e

Le Journal de Quebec - - SPORTS -

SAO PAU­LO | (AFP) Le­wis Ha­mil­ton a of­fert à Mer­cedes sa 100e pole po­si­tion en F1 hier au Grand Prix du Bré­sil. Le pi­lote qué­bé­cois Lance Stroll s’élan­ce­ra quant à lui de la 19e po­si­tion.

« C’était une séance qua­li­fi­ca­tive dif­fi­cile, le temps évo­luait sans cesse », a dé­cla­ré le Bri­tan­nique, sa­cré il y a deux se­maines au Mexique.

Se­bas­tian Vet­tel, deuxième des qua­li­fi­ca­tions, a éco­pé d’une amende de 25 000 eu­ros (en­vi­ron 37 000 $ )pour ne pas avoir res­pec­té le pro­to­cole de la pe­sée. Il s’élan­ce­ra tout de même de la pre­mière ligne.

La pluie a fait une ti­mide ap­pa­ri­tion en Q1 avant de s’in­ten­si­fier en Q2 puis de dis­pa­raître com­plè­te­ment en Q3, lais­sant la piste s’as­sé­cher.

Elle pour­rait à nou­veau re­battre les cartes pour la course au­jourd’hui.

« Fer­ra­ri est très ra­pide ce week-end et nous avons beau­coup tra­vaillé avec mes in­gé­nieurs pour nous as­su­rer que nous étions prêts », a sou­li­gné Ha­mil­ton, qui a si­gné un nou­veau re­cord de la piste en 1 mi­nute 7 se­condes 281 mil­lièmes, 93 mil­lièmes de­vant Vet­tel.

En quête des re­cords de titres et de vic­toires de Mi­chael Schu­ma­cher, Ha­mil­ton a à coeur de conser­ver la mo­ti­va­tion qui lui avait un peu fait dé­faut si­tôt ses cou­ronnes ac­quises en 2015 et 2017.

Il doit aus­si va­li­der le cin­quième titre consé­cu­tif des construc­teurs de son écu­rie, qui se­ra ac­quis si Fer­ra­ri n’ins­crit pas treize points de plus que Mer­cedes ce week-end.

Ce­la semble pos­sible car la se­conde Flèche d’ar­gent du Fin­lan­dais Valt­te­ri Bot­tas s’élan­ce­ra de la troi­sième place de­vant l’autre Fin­lan­dais du pla­teau Ki­mi Räikkö­nen et le Néer­lan­dais Max Vers­tap­pen.

HA­MIL­TON PAS IN­QUIÉ­TÉ

Pour sa 82e pole en car­rière, la 10e de la sai­son, Ha­mil­ton s’est vu re­mettre son prix par le Bré­si­lien Fe­lipe Mas­sa, qu’il avait pri­vé d’un sacre à In­ter­la­gos en 2008.

« J’ap­pré­cie tel­le­ment l’amour que je re­çois ici », a ex­pli­qué Ha­mil­ton dont le casque re­prend lors de ce GP au­ri­verde les cou­leurs de son idole d’en­fance Ayr­ton Sen­na.

« Évi­dem­ment quand je me bat­tais contre Fe­lipe, j’étais presque l’en­ne­mi, mais au fil des ans, c’est de­ve­nu, je crois, un vé­ri­table amour mu­tuel avec les fans bré­si­liens », a-t-il as­su­ré.

En Q2, Ha­mil­ton a frô­lé la ca­tas­trophe en man­quant de peu de per­cu­ter le Russe Ser­gey Si­rot­kin et au­rait pu être l’ob­jet d’une en­quête des com­mis­saires. Si­rot­kin a pris sa dé­fense, mais Ha­mil­ton a re­je­té la res­pon­sa­bi­li­té sur le Russe.

Le quin­tuple cham­pion du monde n’a pas été in­quié­té au fi­nal, de quoi ren­for­cer les accu­sa­tions de trai­te­ment de fa­veur dont il bé­né­fi­cie se­lon cer­tains.

PHO­TO AFP

Le­wis Ha­mil­ton a si­gné le meilleur temps des qua­li­fi­ca­tions, hier, au Bré­sil.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.