Le di­lemme vert de la CAQ

Le Journal de Quebec - - ACTUALITÉS - AN­TOINE RO­BI­TAILLE an­toine.ro­bi­[email protected]­be­cor­me­dia.com

L’en­vi­ron­ne­ment risque d’être un dos­sier toxique pour Fran­çois Le­gault.

De­puis son élec­tion, il tente de mon­trer que son slo­gan élec­to­ral « Main­te­nant » peut être co­lo­rié en vert.

Les der­niers rap­ports du Groupe d’ex­perts in­ter­gou­ver­ne­men­tal sur l’évo­lu­tion du cli­mat (GIEC) dé­po­sé après un été in­ten­sé­ment ca­ni­cu­laire ont sus­ci­té un sen­ti­ment d’ur­gence dans une bonne par­tie de l’opi­nion.

Le­gault n’était pas pre­mier mi­nistre de­puis 20 jours que dé­jà, il avait sen­ti l’obli­ga­tion de faire un mea culpa à ce su­jet et d’ajou­ter à ses prio­ri­tés une « sin­cère pré­oc­cu­pa­tion pour les dé­fis en­vi­ron­ne­men­taux ».

« On a bien re­çu le mes­sage de la po­pu­la­tion pen­dant la cam­pagne », as­su­rait-il après l’as­ser­men­ta­tion de son conseil des mi­nistres, le 16 oc­tobre.

« On doit en faire en faire plus pour lut­ter contre le ré­chauf­fe­ment cli­ma­tique. On va y tra­vailler, Ma­riec­han­tal [Chas­sé], à notre fa­çon, de fa­çon prag­ma­tique, en ob­te­nant des ré­sul­tats. »

CONTRA­DIC­TIONS

Aus­si, de­puis, il a éli­mi­né toute pos­si­bi­li­té de re­lan­cer le dos­sier des hy­dro­car­bures à l’île d’an­ti­cos­ti et, plus glo­ba­le­ment, aban­don­né son ou­ver­ture à l’ex­ploi­ta­tion des hy­dro­car­bures, qui était un thème ré­cur­rent de son livre-pro­gramme, Cap sur un Qué­bec ga­gnant (Bo­réal, 2013).

Ven­dre­di, deux jours après le lan­ce­ment du Pacte pour la tran­si­tion, il en a ren­con­tré, à son bu­reau, l’ins­ti­ga­teur, le dra­ma­turge Do­mi­nic Cham­pagne.

Le len­de­main, trois mi­nistres ca­quistes par­ti­ci­paient à La Grande Marche pour le cli­mat, à Mon­tréal.

À l’autre bout de la 20 tou­te­fois, une autre ma­ni­fes­ta­tion met­tait en re­lief les contra­dic­tions, voire les di­lemmes de la CAQ en ces ma­tières.

Là aus­si, on mar­chait pour l’en­vi­ron­ne­ment, mais plus pré­ci­sé­ment pour s’op­po­ser à un pro­jet, pro­mu, pro­mis et dé­fen­du par les fi­gures de proue de la CAQ à Qué­bec : construire un « 3e lien » à l’est de Qué­bec.

VIEUX DÉ­BATS

Il y a long­temps que l’en­vi­ron­ne­ment est une bête noire pour la CAQ.

Les po­si­tions éco­lo­giques d’un des pre­miers élus à joindre ses rangs, en 2012, l’ex-pé­quiste Fran­çois Re­bel­lo, avaient sus­ci­té un tol­lé dans le cau­cus ca­quiste.

Le Plan vert de la CAQ, avait ré­vé­lé Re­bel­lo au Jour­nal de Qué­bec, se­rait « axé sur la ré­duc­tion des dé­penses en tran­sport pour les fa­milles du Qué­bec ».

« Pour leur faire éco­no­mi­ser de l’ar­gent, il leur faut un meilleur ac­cès aux trans­ports en com­mun. Je pense qu’un plan vert, ça doit vi­ser une voi­ture par fa­mille, au lieu de deux ou trois. »

On en avait dé­duit à l’époque que M. Re­bel­lo pro­po­sait des me­sures pu­ni­tives afin de contraindre les fa­milles à ré­duire leur nombre de voi­tures, ce que le dé­pu­té avait nié.

Mais le mal était fait et le cau­cus, no­tam­ment les ex-adé­quistes Jan­vier Gron­din et Gé­rard Del­tell, avait cloué M. Re­bel­lo au pi­lo­ri.

Des « fra­cu­ra­tions » de ce type s’an­noncent dans le cau­cus. Sur­tout au­tour du 3e lien.

Mais aus­si, de nom­breuses pro­messes au­to­rou­tières de la CAQ : al­lon­ge­ment de la 13, élar­gis­se­ment de la 50, élar­gis­se­ment de la 30, pro­lon­ge­ment de la 25 jus­qu’à Raw­don, élar­gis­se­ment de la 15, etc.

De­puis son élec­tion, Fran­çois Le­gault tente de mon­trer que son slo­gan élec­to­ral « Main­te­nant » peut être co­lo­rié en vert.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.