DU­TRI­ZAC DE 6 À 9

Ani­mée par Be­noit Du­tri­zac

Le Journal de Quebec - - OPINIONS -

À la fin de l’an­née, 90 % des pa­tients qui passent par Pi­nel sont des dé­te­nus. Ils ont des be­soins ré­adap­ta­tifs énormes et on trouve une ma­nière de cou­per le tiers des gens qui oc­cupent ce type d’em­ploi là pour les rem­pla­cer par des gar­diens. Il y a des be­soins criants si on veut bien trai­ter nos pa­tients, sur­tout au ni­veau in­fir­mier. C’est nor­mal qu’on re­çoive de l’ar­gent, les in­fir­mières étaient tou­jours dé­bor­dées. Mais c’est to­ta­le­ment in­com­pré­hen­sible quand on re­çoit une somme comme celle-là qu’on coupe dans ce qui était la pierre an­gu­laire à Pi­nel. » – DR GILLES CHAMBERLAND, MÉ­DE­CIN PSY­CHIATRE DE L’INS­TI­TUT PHI­LIPPE-PI­NEL QUI CRI­TIQUE LA DÉ­CI­SION DE L’ÉTA­BLIS­SE­MENT D’ABO­LIR 37 POSTES DE SOCIOTHÉRAPEUTES

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.