« Je suis en train d’étouf­fer... Re­ti­rez ce sac de ma tête ! »

Des mé­dias ont re­layé hier ce qui se­rait les der­niers mots de Ja­mal Kha­shog­gi JA­MAL KHA­SHOG­GI

Le Journal de Quebec - - ACTUALITÉS -

AGENCE QMI ET AFP | « Je suis en train d’étouf­fer... Re­ti­rez ce sac de ma tête, je suis claus­tro­phobe ! » Ces mots de Ja­mal Kha­shog­gi au­raient été les der­niers que le jour­na­liste au­rait pro­non­cés avant de mou­rir.

C’est le res­pon­sable des en­quêtes au jour­nal turc Sa­bah qui a rap­por­té ces nou­velles in­for­ma­tions à Al Ja­zee­ra.

Ja­mal Kha­shog­gi, un jour­na­liste saou­dien cri­tique du pou­voir à Riyad, a été tué le 2 oc­tobre au consu­lat de son pays à Is­tan­bul, en Tur­quie, où il s’était ren­du pour ef­fec­tuer des dé­marches ad­mi­nis­tra­tives.

Le meurtre du jour­na­liste au­rait été en­re­gis­tré, et cer­taines sources rap­portent même qu’il au­rait été tué en di­rect sur Skype. Les ser­vices se­crets turcs au­raient été en me­sure d’in­ter­cep­ter la trans­mis­sion.

Le pré­sident turc Re­cep Tayyip Er­do­gan a dé­cla­ré que l’au­dio lié au meurtre de Kha­shog­gi avait été par­ta­gé avec l’ara­bie saou­dite, les États-unis, l’al­le­magne, la France et la Grande-bre­tagne.

ES­PION CA­NA­DIEN EN TUR­QUIE

De pas­sage à Pa­ris, le pre­mier mi­nistre Jus­tin Tru­deau a dé­cla­ré hier que les ser­vices de ren­sei­gne­ment ca­na­diens ont eu ac­cès aux en­re­gis­tre­ments por­tant sur le meurtre, et qu’ils ont été « plei­ne­ment in­for­més ».

Il de­ve­nait ain­si le pre­mier lea­der oc­ci­den­tal à confir­mer l’exis­tence de ces bandes au­dio.

C’est à la de­mande du pre­mier mi­nistre Tru­deau que le di­rec­teur du Ser­vice ca­na­dien du ren­sei­gne­ment de sé­cu­ri­té (SCRS) s’est ren­du en Tur­quie pour dis­cu­ter de la mort du jour­na­liste, a en­suite confir­mé le SCRS au Jour­nal hier.

L’es­pion en chef du Ca­na­da a écou­té les en­re­gis­tre­ments au­dio en ques­tion, puis a in­for­mé le pre­mier mi­nistre et les au­to­ri­tés.

Se­lon le jour­na­liste turc, l’en­tou­rage saou­dien d’une quin­zaine de per­sonnes a re­cou­vert le sol de sacs en plas­tique avant de dé­mem­brer le corps de Kha­shog­gi. Ces in­for­ma­tions ob­te­nues par le jour­na­liste in­ter­viennent alors que la po­lice turque a mis fin à la re­cherche du corps, mais l’en­quête pé­nale sur le meurtre se pour­sui­vra, ont dé­cla­ré des sources à Al Ja­zee­ra.

Des tra­ces d’acide ont été trou­vées à la ré­si­dence du consul gé­né­ral d’ara­bie saou­dite à Is­tan­bul, où le corps au­rait été je­té. L’ara­bie saou­dite a dé­cla­ré avoir ar­rê­té 18 per­sonnes et li­cen­cié cinq hauts res­pon­sables gou­ver­ne­men­taux dans le cadre de son en­quête. Après avoir fer­me­ment nié, les au­to­ri­tés saou­diennes ont fi­ni par af­fir­mer que le jour­na­liste avait été tué au cours d’une opé­ra­tion « non au­to­ri­sée » par Riyad.

-Avec la col­la­bo­ra­tionde Nor­mand Les­ter

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.