Des re­bran­che­ments de­van­cés en rai­son de la vague de froid

Hy­dro-qué­bec va ré­ta­blir le ser­vice pour l’hi­ver beau­coup plus tôt qu’à l’ha­bi­tude En rai­son du temps froid qui sé­vit par­tout au Qué­bec, Hy­droQué­bec pré­voit re­bran­cher plus de 3000 clients ré­si­den­tiels sans élec­tri­ci­té, au cours des pro­chains jours.

Le Journal de Quebec - - ARGENT - PIERRE COU­TURE

« On a com­men­cé à ré­ta­blir le cou­rant pour ceux qui étaient dé­bran­chés », a in­di­qué hier au Jour­nal un porte-pa­role d’hy­dro-qué­bec, Louis-oli­vier Bat­ty.

Nor­ma­le­ment, Hy­dro-qué­bec doit re­bran­cher entre le 1er dé­cembre et le 31 mars tous ses clients qui ont été dé­bran­chés pour mau­vaises créances.

Or, l’ar­ri­vée d’une vague de froid et de la neige a pous­sé la so­cié­té d’état à de­van­cer cette date cette an­née.

Hy­dro-qué­bec sou­tient qu’elle a com­men­cé les re­bran­che­ments de ses abon­nés sans élec­tri­ci­té au cours des der­niers jours.

Entre le 1er jan­vier et le 31 oc­tobre, Hy­dro-qué­bec dit avoir conclu plus de 215 000 en­tentes de paie­ment avec ses clients aux prises avec de lourdes fac­tures d’élec­tri­ci­té im­payées.

Dans l’ar­ron­dis­se­ment Saint-laurent de Mon­tréal, Ma­rie-reine Ca­louche n’a plus le cou­rant dans sa ré­si­dence de­puis le 24 oc­tobre der­nier, puis­qu’elle re­fuse tou­jours l’ins­tal­la­tion d’un comp­teur in­tel­li­gent d’hy­dro-qué­bec.

SIX DE­GRÉS DANS LA MAI­SON

Hier, lors du pas­sage du Jour­nal, il fai­sait six de­grés Cel­sius dans sa mai­son de trois étages. « Hy­dro-qué­bec m’a dé­bran­chée non pas parce que je leur dois de l’ar­gent, mais parce qu’ils re­fusent de me confir­mer que leur nou­veau comp­teur ne gé­nère pas des ondes élec­tro­ma­gné­tiques », a-t-elle in­di­qué.

En plus de ne pas avoir l’élec­tri­ci­té, Mme Ca­louche (qui est mo­no­pa­ren­tale) doit s’oc­cu­per de son fils han­di­ca­pé qui ha­bite avec elle. Ce der­nier a des pro­blèmes car­diaques et il est élec­tro­sen­sible.

Une si­tua­tion dé­non­cée par l’an­cien dé­pu­té de Qué­bec so­li­daire et mé­de­cin Amir Ka­dir. « Il est odieux de dé­bran­cher des clients pour quelque rai­son que ce soit par temps de grand froid ou de ca­ni­cule sé­vère », a-t-il dé­plo­ré hier.

Avant de dé­bran­cher un client, Hy­dro-qué­bec dit en­voyer plu­sieurs avis écrits, au­tant que d’ap­pels, le tout éta­lé sur plu­sieurs se­maines.

Pour un re­bran­che­ment, les clients sans élec­tri­ci­té doivent eux-mêmes si­gna­ler à Hy­dro-qué­bec leur vo­lon­té de re­cou­vrer le cou­rant.

MAU­VAISES CRÉANCES

Se­lon des do­cu­ments dé­po­sés à la Ré­gie de l’éner­gie, Hy­dro-qué­bec s’at­tend à perdre plus de 111 mil­lions $ en 2018 en rai­son d’une aug­men­ta­tion im­por­tante du nombre de mau­vais payeurs.

Il y a tou­te­fois tou­jours un écart im­por­tant entre le mon­tant des pertes an­ti­ci­pées par Hy­dro-qué­bec et le mon­tant réel. L’an der­nier, Hy­dro-qué­bec a per­du 91 mil­lions $ alors qu’elle pré­voyait des mau­vaises créances de 100 mil­lions $.

Bon an mal an, la so­cié­té d’état fait par­ve­nir plus de 120000 avis d’in­ter­rup­tion de cou­rant à ses clients mau­vais payeurs. L’an der­nier, Hy­dro-qué­bec dit avoir dé­bran­ché plus de 50 000 clients de son ré­seau.

PHO­TO BEN PELOSSE

Ma7ie-rei2e Ca03uche, de 06a7732di88e1e2t Sai2t-lau7e2t, à M32t7éa0, 86e8t fait c3u4e7 06é0ect7ici­té 0e 24 3ct3b7e de72ie75

Comments

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.