Hu­bert le­noir et son groupe sortent un al­bum

Le groupe The Sea­sons sort un nou­vel al­bum ce ven­dre­di

Le Journal de Quebec - - MARDI QUÉBEC - CÉ­DRIC BÉ­LAN­GER

Sur­prise ! Hu­bert Le­noir re­vient dé­jà avec du nou­veau ma­té­riel. Son groupe The Sea­sons, qu’il forme avec son frère Ju­lien Chias­son et deux autres mu­si­ciens, vient d’an­non­cer la pa­ru­tion d’un nou­vel al­bum pour ven­dre­di.

« En­fin », s’est ex­cla­mé Ju­lien, en té­lé­con­fé­rence avec Hu­bert pour dis­cu­ter avec Le Jour­nal de Mid­night, Let’s Get a Hot Dog, qui se­ra ac­ces­sible quatre ans après la pa­ru­tion de l’al­bum Pulp.

La pa­tience des membres de ce qua­tuor a en ef­fet été mise à l’épreuve. En­re­gis­tré à l’été 2017, le se­cond ef­fort des Sea­sons au­rait dû sor­tir il y a belle lu­rette. Mais le suc­cès in­at­ten­du de Dar­lène, le pre­mier al­bum so­lo de Hu­bert Le­noir, a chan­gé les plans.

« Je n’avais même pas pré­vu faire de show avec Dar­lène. J’étais tel­le­ment pris dans le pro­ces­sus de le faire que je n’avais pas ré­flé­chi à ce qui al­lait se pas­ser après », par­tage ce­lui qui vient de rem­por­ter quatre Fé­lix au Ga­la de L’ADISQ.

BÉ­NÉ­FIQUE

Mal­gré tout, Ju­lien Chias­son as­sure que per­sonne dans le groupe n’a res­sen­ti de frus­tra­tion. Il convient que la po­pu­la­ri­té de son frère pro­fi­te­ra au groupe.

« Hu­bert a ac­quis des fans qui ne connais­saient pas The Sea­sons. Au cours des der­niers mois, des gens ont dé­cou­vert le groupe grâce à ce qu’hu­bert vi­vait. C’est un échange bé­né­fique. »

Même si les in­fluences des an­nées 1960 et 1970 sont tou­jours pré­sentes sur Mid­night, Let’s Get a Hot Dog, Ju­lien et Hu­bert es­timent avoir fait gran­de­ment évo­luer leur mé­lange de glam rock et de pop psy­ché­dé­lique, li­vré ma­jo­ri­tai­re­ment en an­glais.

Ils le doivent en grande par­tie à leur col­la­bo­ra­tion avec Ri­chard Swift, un mu­si­cien et pro­duc­teur amé­ri­cain connu no­tam­ment pour avoir fait par­tie du groupe de tour­née des Black Keys. Les Sea­sons ont pas­sé onze jours chez lui, en Ore­gon, pour en­re­gis­trer leurs nou­velles chan­sons.

« Avec lui, on se sen­tait comme un band rock des an­nées 1970 », in­dique Ju­lien.

Mal­heu­reu­se­ment, Swift est mort su­bi­te­ment, l’été der­nier, à l’âge de 41 ans.

« Notre al­bum est l’un des der­niers qu’il a faits. C’est un hon­neur », ont confié les deux frères.

DES GARS OC­CU­PÉS

Pour l’heure, les Sea­sons n’ont pas de concerts à l’agen­da. « On ver­ra comment les af­faires vont al­ler », se contente de dire Ju­lien.

Il faut dire que les gars s’ar­rangent pour ne pas avoir trop de temps libre. Hu­bert a plu­sieurs concerts pré­vus au cours des pro­chaines se­maines. De son cô­té, Ju­lien a for­mé un groupe, Fo­rest Boys, avec les deux autres mu­si­ciens des Sea­sons, Ré­my Bé­lan­ger et Sa­muel Re­naud, et il am­bi­tionne d’avoir son propre pro­jet so­lo.

« Je ne veux plus at­tendre aus­si long­temps pour sor­tir de la mu­sique », conclut-il.

« Hu­bert a ac­quis des fans qui ne connais­saient pas The Sea­sons. » – Ju­lien Chias­son

PHO­TO COURTOISIE BEN­JA­MIN PI­NARD

The Sea­sons, de gauche à droite : Ju­lien Chias­son, Ré­my Bé­lan­ger, Hu­bert Le­noir et Sa­muel Re­naud.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.