Mer­ci au jeu de puis­sance !

Les Rem­parts ca­pi­ta­lisent en avan­tage nu­mé­rique et dé­font les Ca­ta­ractes par 6 à 4

Le Journal de Quebec - - SPORTS - ROBY ST-GE­LAIS

Con­trai­re­ment à la ba­lade dans le parc qu’ils s’étaient of­ferts la se­maine pas­sée contre les Ca­ta­ractes à Sha­wi­ni­gan, les Rem­parts ont eu be­soin de tout leur pe­tit change pour vaincre cette même équipe par 6-4, hier soir, au Centre Vi­déo­tron.

Achar­née et com­bat­tive en troi­sième pé­riode, la troupe de Pa­trick Roy a ins­crit deux buts en moins de quatre mi­nutes en su­pé­rio­ri­té nu­mé­rique pour si­gner une 10e vic­toire cette sai­son à l’oc­ca­sion de sa pre­mière sor­tie de­vant ses par­ti­sans en deux se­maines et de­mie. Mat­thew Grou­chy a cloué le cer­cueil des vi­si­teurs avec trois mi­nutes et des pous­sières à écou­ler au ta­bleau. Ce der­nier a en­suite réus­si le sixième but dans une cage aban­don­née.

Pour les Cats, mal­gré un ef­fort plus louable que lors du pré­cé­dent ven­dre­di, il s’agis­sait d’un cin­quième re­vers consécutif. L’équipe qui est au coeur d’une re­cons­truc­tion ne re­ven­dique que cinq triomphes de­puis le dé­but de la cam­pagne.

«On n’a pas bien com­men­cé et je dois ad­mettre qu’ils ont bien joué l’autre cô­té. Je ne di­rais pas qu’on les a pris à la lé­gère, on en a par­lé toute la se­maine, mais je ne sen­tais pas la même in­ten­si­té et la même vi­tesse que dans nos der­niers matchs. Ce­la dit, nos uni­tés spé­ciales ont été ex­traor­di­naires», a ré­agi Roy en point de presse, sa­luant le bou­lot de ses ouailles du­rant un désa­van­tage nu­mé­rique de quatre mi­nutes en dé­but de deuxième où ils ont été in­trai­tables.

KURASHEV EN FEU

Comme ils le font si bien de­puis le dé­but des ac­ti­vi­tés sai­son­nières en pa­reilles cir- constances, Phi­lipp Kurashev et Alek­sei Ser­geev ont ani­mé l’of­fen­sive qué­bé­coise en amas­sant res­pec­ti­ve­ment quatre et trois points. Kurashev compte 10 points à ses trois der­nières ren­contres!

«On n’a pas joué se­lon notre iden­ti­té en dé­but de ren­contre, alors c’est plai­sant d’être res­sor­tis avec la vic­toire. Dans mon cas, j’es­saie d’ai­der l’équipe du mieux que je peux en jouant mon style», a lan­cé le Suisse aux ori­gines russes, ne dé­ro­geant pas de son dis­cours ha­bi­tuel.

Les Rem­parts n’avaient ja­mais eu les de­vants avant le suc­cès de Bran­don Frat­ta­ro­li, bien pos­té de­vant le fi­let. Ai­dés par leur gar­dien re­crue An­toine Cou­lombe qui a re­pous­sé 34 ron­delles, les hommes de Da­niel Re­naud se sont ac­cro­chés jus­qu’à la toute fin. Re­naud en avait contre l’ar­bi­trage après le match.

«C’est dé­ce­vant, car on a joué un bon match et on mé­ri­tait un meilleur sort. Leurs deux buts en avan­tage nu­mé­rique, c’est là que ça s’est joué. Je suis frus­tré par l’ar­bi­trage. Sur leur pre­mier but, il n’y avait pas de dé­ga­ge­ment et il y a eu des calls dou­teux», a-t-il souf­flé.

EN VI­TESSE

Mi­kaël Ro­bi­doux ef­fec­tuait un re­tour au jeu après avoir ra­té le der­nier match en rai­son d’une com­mo­tion cé­ré­brale su­bie le 7 no­vembre à Val-d’or… Dans le cadre de leur 50e an­ni­ver­saire, les Ca­ta­ractes ar­bo­raient l’uni­forme orange aux épaules blanches des Dy­na­mos de Sha­wi­ni­gan (1973-1978) dont les cou­leurs sont si­mi­laires à celles des Flyers de Phi­la­del­phie. À sa der­nière sai­son sous le nom des Dy­na­mos, en 1977-1978, l’équipe de Sha­wi­ni­gan avait connu la pire an­née du ho­ckey ju­nior qué­bé­cois avec une fiche de 3-65-4. À peine 10 points au clas­se­ment et un ef­fa­rant to­tal 687 buts ac­cor­dés! Ouch!

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.