Ex­pé­riences en­ri­chis­santes pour Re­naud

Le Journal de Quebec - - SPORTS - ROBY ST-GE­LAIS

Si les ho­ckeyeurs ap­pré­cient au plus haut point le fait de se re­trou­ver avec la crème de leur groupe d’âge sous les cou­leurs de la for­ma­tion ca­na­dienne, ce­la s’ap­plique aus­si aux en­traî­neurs. Par­lez-en à Da­niel Re­naud, qui di­rige les des­ti­nées des Ca­ta­ractes pour une deuxième an­née.

Après avoir été l’ad­joint du vé­né­rable Don Hay au Cham­pion­nat mon­dial des moins de 18 ans en Rus­sie, en avril der­nier, Re­naud a vé­cu une ex­pé­rience sem­blable au ré­cent Dé­fi mon­dial des moins de 17 ans avec Ho­ckey Ca­na­da au Nou­veau-bruns­wick, où il épau­lait Brett Gib­son, l’en­traî­neur en chef du club mas­cu­lin de l’uni­ver­si­té de Queen’s, avec Ca­na­da Blancs.

« C’est en­ri­chis­sant, sur­tout dans la fa­çon de faire au quo­ti­dien, la fa­çon de com­mu­ni­quer avec les joueurs. Veut veut pas, quand tu pars du ju­nior ma­jeur, la plu­part des sys­tèmes se res­semblent. C’est vrai­ment au ni­veau des re­la­tions hu­maines et dans la fa­çon de gé­rer les in­di­vi­dus [que j’ai ap­pris] », a ex­po­sé ce­lui qui a été ad­joint pen­dant trois ans der­rière le banc des Rem­parts avant d’ac­cep­ter l’offre des Ca­ta­ractes.

AUTRE FA­CETTE DU MÉ­TIER

Re­naud a eu l’oc­ca­sion de di­ri­ger deux de ses joueurs ré­gu­liers du­rant le tour­noi des moins de 17 ans, Ma­vrick Bourque et Xa­vier Bour­gault, ain­si que l’at­ta­quant des Che­va­liers de Lé­vis (mid­get AAA), William Veillette, un choix de deuxième ronde des Cats au der­nier re­pê­chage, et qui a dis­pu­té trois ren­contres cette sai­son dans la LHJMQ. Un autre porte-cou­leurs des Cats, Charles Beau­doin, s’ali­gnait avec Ca­na­da Noirs.

Aux cô­tés d’un mo­nu­ment comme Hay, qui a di­ri­gé les Coyotes de Phoe­nix et les Flames de Cal­ga­ry dans la LNH ain­si que plu­sieurs for­ma­tions de la Ligue de l’ouest (WHL), Re­naud a vu une fa­cette dif­fé­rente du mé­tier.

« Ça a été un long voyage alors qu’on a été un mois en­semble. Tu vois qu’il a beau­coup de mil­lage et d’ex­pé­rience. C’est un gars très struc­tu­ré et très ri­gide. Il n’y a pas de zone grise. C’est noir ou blanc. J’ai ap­pris dans sa fa­çon de faire », a ra­con­té l’ins­truc­teur au sou­rire per­ma­nent.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.