Le po­li­cier Le­houx li­bé­ré sous de strictes condi­tions

Le Journal de Quebec - - ACTUALITÉS - SO­PHIE CÔ­TÉ

Le po­li­cier du SPVQ Maxime Le­houx, qui a été ac­cu­sé d’un deuxième chef d’agres­sion sexuelle cette se­maine, a été re­mis en li­ber­té.

La Cou­ronne ne s’est pas op­po­sée à sa re­mise en li­ber­té lors de son re­tour en cour, hier, mais, en contre­par­tie, l’ac­cu­sé lui-même, sa tante, son père et son frère ont dû dé­po­ser une somme to­ta­li­sant 15 000 $ en guise de cau­tion.

L’agent de 27 ans sus­pen­du avec solde par le SPVQ doit aus­si res­pec­ter de strictes condi­tions de re­mise en li­ber­té. Il doit ré­si­der chez sa tante à Saint-ma­thieude-be­loeil, res­pec­ter un couvre-feu et se rap­por­ter au poste de po­lice tous les mois.

IN­TER­DIC­TIONS

Il lui est in­ter­dit de mettre les pieds à Qué­bec, sauf aux fins d’études et lorsque sa pré­sence se­ra re­quise à la cour. Il lui est in­ter­dit de se trou­ver dans des bars, de consom­mer de l’al­cool et des stu­pé­fiants, tout comme d’en­trer en con­tact avec les plai­gnantes.

Le­houx est ac­cu­sé d’avoir agres­sé sexuel­le­ment une col­lègue po­li­cière en dé­cembre 2016 lors d’un par­ty de Noël dans un cha­let à Sto­ne­ham. Il est aus­si ac­cu­sé d’avoir agres­sé sexuel­le­ment, en fé­vrier 2018, une femme ren­con­trée dans un bar.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.