Une his­toire de ga­ran­tie

Le Journal de Quebec - - LE GUIDE DE L’AUTO - – JO­NA­THAN

J’ai­me­rais en sa­voir da­van­tage sur la ga­ran­tie an­ti­cor­ro­sion de 12 ans de ma VW Jet­ta 2015. Le conces­sion­naire me conseille de ne pas ef­fec­tuer de trai­te­ments an­ti­rouille pour que celle-ci de­meure va­lide. Est-ce vrai ?

Bon­jour Jo­na­than, Il faut d’abord rap­pe­ler que votre voi­ture est cou­verte par une ga­ran­tie de 12 ans/ ki­lo­mé­trage illi­mi­té contre la per­fo­ra­tion due à la cor­ro­sion. Ce­la s’ap­plique évi­dem­ment sur une voi­ture pos­sé­dant ses pièces de car­ros­se­rie d’ori­gine ou sur une voi­ture ayant été ré­pa­rée avec des pièces Volks­wa­gen.

Le conces­sion­naire a bien sûr un pou­voir dis­cré­tion­naire pour l’ap­pli­ca­tion de la ga­ran­tie lors d’une ré­cla­ma­tion. Et il est clair qu’un trai­te­ment an­ti­rouille qui oblige le per­çage de cer­tains pan­neaux pour l’ap­pli­ca­tion de l’en­duit pour­rait af­fec­ter la ga­ran­tie, s’il était prou­vé que le per­çage en ques­tion a cau­sé les dom­mages. Main­te­nant, la simple ap­pli­ca­tion d’un en­duit ne pour­rait af­fec­ter la ga­ran­tie puis­qu’en toute lo­gique, la car­ros­se­rie se­rait da­van­tage pro­té­gée.

Iro­ni­que­ment, la plu­part des pro­blèmes de cor­ro­sion des Volks­wa­gen qui ont don­né lieu à des ré­cla­ma­tions ont d’abord été cau­sés par l’écaille­ment de la pein­ture, no­tam­ment au ni­veau des bas de por­tière. As­su­rez-vous ain­si que ceux-ci de­meurent en état. Si­non, entre vous et moi, vous avez entre les mains une voi­ture très ré­sis­tante à la cor­ro­sion.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.