Re­tour de Pa­rents-Se­cours

Le Magazine de l'Île-des-Soeurs - - ACTUALITÉS - SO­PHIE POIS­SON so­phie.pois­son@tc.tc

Une mère de fa­mille veut re­mettre sur pied un co­mi­té Pa­rents-Se­cours à Ver­dun pour as­su­rer la sé­cu­ri­té et la pro­tec­tion des en­fants ain­si que des aî­nés. Plu­sieurs ré­si­dents ont fait part de leur in­té­rêt pour de­ve­nir un foyer-re­fuge, dont cer­tains font par­tie des ar­ron­dis­se­ments avoi­si­nants.

C’est en voyant que Pa­rents-Se­cours était à la re­cherche de bé­né­voles que Ni­cole Hé­bert s’est sou­ve­nue des af­fiches rouges et blanches pla­cées dans les fe­nêtres qu’elle avait re­pé­rées étant jeune.

«Quand tu vois un en­fant sur une af­fiche avec la main d’une grande per­sonne, alors tu com­prends que c’est pour t’ai­der, sou­tient la Ver­du­noise. Je me sen­tais plus en sé­cu­ri­té dans un monde d’adultes. Je trou­vais aus­si que l’ac­tion en tant que telle était un beau par­tage, donc je pla­ni­fiais de m’en­ga­ger lorsque je se­rais plus âgée.»

La Ver­du­noise a sai­si l’oc­ca­sion et contac­té l’or­ga­nisme pour de­ve­nir à son tour foyer-re­fuge.

«J’ha­bite dans un rez-de-chaus­sée, ce qui fa­ci­lite l’ac­cès et je suis en face d’un éta­blis­se­ment de res­tau­ra­tion ra­pide alors il peut éven­tuel­le­ment y avoir des be­soins d’as­sis­tance, ra­conte la ma­man de deux gar­çons. Je me suis ins­crite et la ré­ponse était po­si­tive, mais on m’a an­non­cé qu’il n’y avait pas de ré­seau à Ver­dun, ce qui si­gni­fie que je ne pou­vais pas avoir d’af­fiche.»

Elle a ain­si com­men­cé à cher­cher d’autres bé­né­voles et en une seule jour­née, en­vi­ron 25 per­sonnes ont ré­pon­du à son an­nonce sur les ré­seaux so­ciaux. Ni­cole Hé­bert a éga­le­ment été contac­tée par l’or­ga­nisme Ac­tion Pré­ven­tion Ver­dun qui a pro­po­sé son aide pour faire une réunion d’in­for­ma­tion.

SÉ­CU­RI­TÉ

Pa­rents-Se­cours compte en­vi­ron 80 in­ter­ven­tions par an­née qui peuvent être liées à un en­fant éga­ré, une perte de clé, ou en­core à un orage. L’or­ga­nisme consi­dère qu’il suf­fit gé­né­ra­le­ment de 15 mi­nutes pour ré­gler la si­tua­tion puis­qu’une fois l’en­fant re­cueilli, le foyer-re­fuge doit seule­ment aver­tir la fa­mille ou la po­lice.

«Plus il y a de foyers-re­fuges dans un sec­teur et plus ça aug­mente la sé­cu­ri­té, sou­ligne son di­rec­teur gé­né­ral pour le Qué­bec, Pierre Cha­li­foux. Quand les per­sonnes mal­veillantes veulent s’adres­ser aux en­fants, qu’ils voient les af­fiches aux fe­nêtres et le quar­tier sur­veillé alors ils s’en vont ailleurs.»

Au cours des deux der­nières se­maines, l’or­ga­nisme a été for­te­ment sol­li­ci­té avec 700 de­mandes. Ce re­gain d’in­té­rêt fait suite à d’im­por­tants évé­ne­ments dans l’ac­tua­li­té dont des dis­pa­ri­tions d’en­fants.

SÉ­CU­RI­TÉ.

DIF­FI­CUL­TÉS

Un co­mi­té Pa­rents-Se­cours exis­tait à Ver­dun de 1986 à 2002 avec 92 foyers-re­fuges ré­par­tis dans l’ar­ron­dis­se­ment.

«Le groupe s’est dis­sout parce que sa plus grande dif­fi­cul­té était de cou­vrir L’Île-desSoeurs, ra­conte le di­rec­teur gé­né­ral. On vou­drait au­jourd’hui re­bâ­tir deux co­mi­tés dis­tincts, un à l’île et l’autre sur la terre ferme.»

Pour ce faire, il faut un mi­ni­mum de trois per­sonnes qui fe­ront le re­cru­te­ment. Elles se­ront aus­si contac­tées par le siège so­cial pour en­trer en re­la­tion avec les de­man­deurs du sec­teur qui sou­haite de­ve­nir foyer-re­fuge.

«C’est ce qui peut être un peu lourd puisque les membres du co­mi­té doivent se rendre sur place deux fois. Ils ren­contrent d’abord les per­sonnes et prennent leurs in­for­ma­tions pour le ser­vice de po­lice qui fe­ra une en­quête sur leurs an­té­cé­dents. Quand tout est cor­rect, ils y re­tournent avec l’af­fiche. Ce pro­ces­sus est fait tous les deux ans, trois ans maxi­mum», rap­porte M. Cha­li­foux.

Les normes ont ten­dance à s’as­sou­plir pour en­cou­ra­ger les ré­si­dents à gar­der leurs co­mi­tés. Des LaSal­lois qui ha­bitent proche de Ver­dun pour­raient alors se joindre au groupe, à condi­tion que les membres donnent leur ac­cord.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.