Le cho­co­lat, une pas­sion à par­ta­ger

Le Magazine de l'Île-des-Soeurs - - AFFAIRES -

En ce dé­but d’été, le Ré­seau Af­faires Ver­dun a choi­si comme per­son­na­li­tés les pro­prié­taires de la bou­tique Cho­co Pas­sion de la rue Wel­ling­ton, à Ver­dun. Le chef Jean-Luc Es­nault, son épouse Jo­hanne Ha­rel et leur équipe pro­posent une grande va­rié­té de cho­co­lats fa­bri­qués se­lon des mé­thodes ar­ti­sa­nales ins­pi­rées des meilleures tra­di­tions eu­ro­péennes.

La de­mande pour le cho­co­lat ne cesse de croître à l’échelle mon­diale et même lo­ca­le­ment se­lon M. Es­nault. Il faut dire que le ca­cao se re­trouve dans une mul­ti­tude de re­cettes et de pro­duits de confi­se­rie pour le plus grand bon­heur des pe­tits et des grands.

Bou­lan­ger, pâ­tis­sier puis cho­co­la­tier, le chef Es­nault a re­le­vé bien des dé­fis de­puis son ar­ri­vée au Qué­bec, il y a 38 ans. Le cho­co­lat est de­ve­nu une pas­sion pour lui et sa conjointe qui n’hé­sitent pas à se rendre dans des pays où on pro­duit le ca­cao, comme le Pé­rou et le Gua­te­ma­la, afin de sé­lec­tion­ner les meilleures fèves au mo­ment de la cueillette.

CHO­CO­LAT SUR ME­SURE

Il y a 10 ans, le couple Es­nault créait Con­cept Cho­co­lat pour en­suite ac­qué­rir un ate­lier de confec­tion dans un im­meuble de la rue Boi­vin, à La­Salle. L’idée était simple : les cui­sines per­met­taient de fa­bri­quer sur de­mande divers types de cho­co­lats et pro­duits de confi­se­rie en fonc­tion des com­mandes re­çues, tout en ayant un pe­tit lo­cal pour la vente au dé­tail.

Con­cept Cho­co­lat est donc à la fois gros­siste et dé­taillant, of­frant plus d’une cin­quan­taine de pro­duits et d’avan­tages au gré des ache­teurs ins­ti­tu­tion­nels ou in­di­vi­duels (pâ­tis­se­ries, hô­tels, bou­lan­ge­ries, res­tau­rants).

La bou­tique fa­brique en­vi­ron 200 000 mor­ceaux de cho­co­lat à Pâques, un som­met dans l’an­née. En juin, on pré­pare les com­mandes d’Hal­lo­ween et au cours de l’au­tomne, il faut pen­ser aux fêtes de fin d’an­née et à la Saint-Va­len­tin. Quelque 17 em­ployés et 3 par­ti­ci­pants d’un pro­gramme de ré­adap­ta­tion tra­vaillent chez Con­cept Cho­co­lat qui a don­né nais­sance à Cho­co Pas­sion.

POUR LES VRAIS AMA­TEURS

«Il y a cinq ans, le com­mis­saire au dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique, Alain La­roche, nous a in­ci­té à ou­vrir une bou­tique sur la rue Wel­ling­ton. Je viens de Ville-Émard et je connais­sais Ver­dun pour avoir tra­vaillé à la Banque CIBC, au coin des rues Wel­ling­ton et Galt», ex­plique Jo­hanne Ha­rel.

Le couple a hé­si­té avant d’ac­cep­ter l’in­vi­ta­tion puisque te­nir une bou­tique est très pre­nant.

En of­frant leurs pro­duits di­rec­te­ment aux Ver­du­nois avec Cho­co Pas­sion, Jo­hanne et Jean-Luc ont fait connaître un monde de dou­ceurs as­so­ciant le cho­co­lat, les confi­se­ries, la pâte d’amandes, les gui­mauves, les confi­tures et les tar­ti­nades ain­si que les sor­bets sans ou­blier le cho­co­lat bio et le ca­fé équi­table de pre­mière qua­li­té.

PAR­COURS

Né dans la ville du Mans, Jean-Luc Es­nault a fait ses études de chef pâ­tis­sier en France. Ar­ri­vé à Mon­tréal, le jeune homme a ou­vert une bou­lan­ge­rie et il a été le pre­mier à faire des crois­sants sem­blables à ceux qu’on vous sert au pe­tit dé­jeu­ner à Pa­ris. Pen­dant plus 20 ans, le bou­lan­ger pâ­tis­sier s’est bâ­ti une so­lide ré­pu­ta­tion pour ses vien­noi­se­ries, d’où le suc­cès de son en­tre­prise qui a conduit à l’ou­ver­ture d’une suc­cur­sale à Mon­tréal-Ouest, la Pâ­tis­se­rie de la Gare. Le chef Es­nault a fi­na­le­ment ven­du ce com­merce afin de réa­li­ser un nou­veau dé­fi comme cho­co­la­tier.

Unis de­puis plus de 30 ans, Jo­hanne Ha­rel et Jean-Luc Es­nault sont de vé­ri­tables ar­ti­sans qui trans­mettent au pu­blic leur pas­sion du cho­co­lat et de l’in­no­va­tion en confi­se­rie, tout en contri­buant à l’éco­no­mie lo­cale.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.