Res­pec­ter la na­ture ani­male

Le Magazine de l'Île-des-Soeurs - - (DB) - SO­PHIE POIS­SON so­phie.pois­son@tc.tc

FAUNE. Une cin­quan­taine de pan­neaux in­ter­di­sant de nour­rir les ani­maux pour­raient faire leur ap­pa­ri­tion dans Ver­dun. L’ob­jec­tif de l’ar­ron­dis­se­ment est de pro­té­ger tant la faune que les ré­si­dents.

Dix pan­neaux per­ma­nents sont pré­vus dans des parcs prin­ci­pa­le­ment si­tués le long des berges. Se­lon les plaintes de ré­si­dents, qua­rante autres pour­raient être ins­tal­lés de ma­nière tem­po­raire à di­vers en­droits, no­tam­ment sur des ar­tères com­mer­ciales comme la rue Wel­ling­ton.

Le fait de nour­rir les ani­maux comme les oi­seaux, les ra­tons la­veurs et les écu­reuils a pour con­sé­quence de les rendre pas­sifs face à la quête de nour­ri­ture en mi­lieu na­tu­rel et dé­pen­dants des hu­mains.

Par la suite, ils peuvent aus­si de­ve­nir plus au­da­cieux, en­tre­pre­nants et même agres­sifs s’ils n’y ont plus ac­cès. La si­tua­tion peut cau­ser des nui­sances, en­dom­ma­ger des biens ou de­ve­nir la cause de pro­blèmes de san­té.

L’ar­ron­dis­se­ment rap­pelle aus­si que les ali­ments consom­més par les hu­mains ne sont pas ap­pro­priés à la faune sau­vage. Ils ont sou­vent peu de va­leur nu­tri­tive pour les ani­maux et peuvent s’avé­rer né­fastes pour leur san­té.

Un pa­trouilleur ani­mal et des ins­pec­teurs sillonnent le ter­ri­toire pour faire de la sen­si­bi­li­sa­tion et ré­duire le nombre d’in­ter­ven­tions. Des amendes pour­ront tou­te­fois être don­nées en cas d’in­frac­tion et leurs coûts peuvent va­rier entre 300$ et 4 000$.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.