Da­van­tage d'em­plois d'été

Le Messager La Salle - - ACTUALITÉS - So­phie pois­son

em­ploi. l’or­ga­nisme re­paire Jeu­nesse daw­son à Ver­dun dis­pose de 12 em­plois d’ani­ma­teurs, à des­ti­na­tion d’étu­diants âgés de 18 à 27 ans, pour en­ca­drer son camp de jour es­ti­val. au to­tal, 65 pro­jets ont été re­te­nus dans la cir­cons­crip­tion lasalle-émardVer­dun grâce à une sub­ven­tion de 541 000$ du pro­gramme em­plois d’été ca­na­da, ce qui équi­vaut à un to­tal de 213 em­plois.

«L’or­ga­ni­sa­tion d’un camp d’été re­quiert de l’aide pour pro­po­ser une su­per­vi­sion adé­quate d’en­fants de 8 à 12 ans. D’au­tant plus qu’on s’at­tend à avoir entre 100 et 120 ins­crits, ré­par­tis par groupes pour pro­po­ser dif­fé­rentes ac­ti­vi­tés», sou­tient le di­rec­teur du Re­paire Jeu­nesse Daw­son, Pie­tro Boz­zo.

Il dé­crit son camp d’été comme étant très acha­lan­dé, donc il est content de pou­voir cette an­née of­frir plus d’em­plois. Le nombre se si­tuait à dix l’an pas­sé pour des étu­diants gé­né­ra­le­ment âgés de 20 ans.

«Sou­vent, ce sont des gens qui vont al­ler au­de­là de leur dis­ci­pline parce que ce­la leur donne de l’ex­pé­rience ad­di­tion­nelle, sou­ligne M. Boz­zo. On les in­vite sur­tout à ap­por­ter leur ex­per­tise au camp d’été pour ali­men­ter da­van­tage les ac­ti­vi­tés pro­po­sées donc c’est aus­si une ri­chesse pour nous.»

Re­paire Jeu­nesse Daw­son pré­voit no­tam­ment d’em­me­ner les jeunes à la pis­cine, au parc, au mu­sée, ou en­core de res­ter dans leurs lo­caux à Ver­dun pour pro­fi­ter de la salle de jeux et de la salle in­for­ma­tique.

in­té­rêt

Le Mont­réa­lais Thom­son Yu vient de ter­mi­ner sa pre­mière an­née de Mas­ter en ar­chives et ges­tion de don­nées à l’uni­ver­si­té Mcgill et tra­vaille­ra huit se­maines cet été au Centre ca­na­dien pour la Grande Guerre, si­tué dans le SudOuest. Il au­ra pour res­pon­sa­bi­li­tés de ca­ta­lo­guer 78 images pa­no­ra­miques de la Pre­mière Guerre mon­diale et de les nu­mé­ri­ser.

«La col­lec­tion du Centre montre dif­fé­rentes fa­cettes de la guerre, y com­pris hu­maines. Je pense que le pu­blic les connaît moins bien donc c’est pour moi très in­tri­gant et in­té­res­sant de rendre les pho­tos pu­bliques», sou­tient le jeune homme de 20 ans.

Son in­té­rêt est aus­si de res­ter con­nec­té avec les réa­li­tés du monde pro­fes­sion­nel et trou­ver une si­gni­fi­ca­tion aux ap­pren­tis­sages de l’uni­ver­si­té.

prio­ri­tés

Le dé­pu­té fé­dé­ral Da­vid La­met­ti a choi­si de don­ner la prio­ri­té aux camps d’été où les be­soins d’en­ca­dre­ment se font res­sen­tir et aux or­ga­nismes qui tra­vaillent avec les jeunes.

«Pour les étu­diants, c’est une étape très im­por­tante dans leur vie, car il s’agit pour cer­tains d’une pre­mière ex­pé­rience pro­fes­sion­nelle, sou­ligne-t-il. Pour d’autres, c’est la réa­li­sa­tion d’une tâche en par­ti­cu­lier qui les ai­de­ra à s’épa­nouir.»

En 2015, le nombre d’em­plois pré­vu par le pro­gramme Em­plois d’été Ca­na­da avait dé­jà dou­blé.

(Pho­to: Gra­cieu­se­té – Re­paire Jeu­nesse Daw­son)

Douze étu­diants ont été en­ga­gés cette an­née par l’or­ga­nisme Re­paire Jeu­nesse Daw­son pour en­ca­drer les jeunes du­rant le camp d’été.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.