Les VLS ad­mis à La­salle

Le Messager La Salle - - ACTUALITÉS - PASCALINE DAVID

MU­NI­CI­PAL. Les ar­ron­dis­se­ments de La­salle et d’an­jou peuvent dé­sor­mais ins­tal­ler des vi­gnettes de sta­tion­ne­ment de vé­hi­cules libre-ser­vice (VLS) sur leur ter­ri­toire, après une dé­ci­sion du co­mi­té exé­cu­tif de la Ville, la se­maine pas­sée.

La mai­resse de La­salle, Ma­non Barbe a ac­cueilli cette dé­ci­sion avec en­thou­siasme. «Le dé­ve­lop­pe­ment du­rable est l’af­faire de tous, c’est pour­quoi La­salle conti­nue de tra­cer la voie vers une so­cié­té plus verte et viable, sou­tient-elle. En concor­dance avec le Pacte vert 2016-2020 de l’ar­ron­dis­se­ment, nous en­cou­ra­geons toutes les ini­tia­tives per­met­tant d’of­frir aux ci­toyens un mi­lieu de vie du­rable où il y fait bon vivre.»

Lors de la séance du con­seil en mai, les élus la­sal­lois avaient de­man­dé à la ville-centre d’étendre la zone per­met­tant le sta­tion­ne­ment sur rue aux dé­ten­teurs de la vi­gnette uni­ver­selle 403 [NDLR: vé­hi­cules hy­brides ou à es­sence] aux zones de sta­tion­ne­ment ré­ser­vées aux dé­ten­teurs de per­mis et aux ré­si­dants de La­salle.

Cette de­mande était mo­ti­vée par la vo­lon­té de ré­duire les gaz à ef­fet de serre ain­si que le nombre de vé­hi­cules au­to­mo­biles pré­sent à La­salle, puisque plu­sieurs per­sonnes peuvent uti­li­ser une seule et même voi­ture.

FOUR­NIS­SEURS

L’en­tre­prise de ser­vice d’au­to­par­tage Com­mu­nau­to in­dique qu’elle est en train de réa­li­ser des études et pour­rait pro­po­ser ses vé­hi­cules en libre-ser­vice sur une par­tie du ter­ri­toire la­sal­lois, d’ici le prin­temps. Sept sta­tions sont dé­jà ou­vertes dans l’ar­ron­dis­se­ment où le ser­vice est of­fert sur ré­ser­va­tion.

«Comme on des­sert dé­jà Ver­dun, on irait pro­gres­si­ve­ment élar­gir le ser­vice jus­qu’au parc Ray­mond et au bou­le­vard Bi­shop-po­wer, ré­vèle Marco Vi­via­ni, vice-pré­sident au dé­ve­lop­pe­ment stra­té­gique chez Com­mu­nau­to.

Se­lon lui, cer­tains sec­teurs fonc­tionnent mieux que d’autres. «Quand les gens n’ont pas beau­coup d’al­ter­na­tives de trans­port et qu’ils sont obli­gés d’avoir une voi­ture, ils vont ra­re­ment faire de l’au­to­par­tage», es­time M. Vi­via­ni.

De son cô­té, l’en­tre­prise Car2­go se ré­jouit de cette nou­velle et n’ex­clut pas la pos­si­bi­li­té d’étendre son ser­vice à La­salle si la de­mande et l’ana­lyse le jus­ti­fient.

«Ré­pondre aux at­tentes des Mont­réa­lais est une prio­ri­té, af­firme Hé­lène Mer­cier Brû­lotte, di­rec­trice gé­né­rale de Car2­go à Mon­tréal. Nous avons d’ailleurs si­gni­fi­ca­ti­ve­ment aug­men­té notre flotte de Mercedes-benz cet été dans cet ob­jec­tif.»

MON­TRÉAL

L’élu res­pon­sable des trans­ports, Éric Alan Cald­well, s’est dit fier de voir l’élar­gis­se­ment de la zone d’ad­mis­si­bi­li­té des vé­hi­cules d’au­to par­tage.

Il a rap­pe­lé que ce dos­sier fai­sait par­tie des prio­ri­tés de Pro­jet Mon­tréal à son ar­ri­vée au pou­voir en no­vembre der­nier. Valérie Plante avait éga­le­ment ma­ni­fes­té en avril der­nier, pen­dant la réunion men­suelle du con­seil mu­ni­ci­pal, son in­ten­tion «d’étendre les VLS à la gran­deur de l’île».

En tout, douze ar­ron­dis­se­ments mont­réa­lais au­to­ri­se­ront ces voi­tures sur leur ter­ri­toire.

D’autres, comme Ri­vière-des-prai­ries– Pointe-aux-trembles, La­chine et Saint-laurent, en­vi­sagent sé­rieu­se­ment d’au­to­ri­ser le sta­tion­ne­ment des VLS.

(Pho­to: Le Mes­sa­ger La­salle - Ar­chives)

Le con­seil d’ar­ron­dis­se­ment de La­salle avait de­man­dé à la Ville d’ajou­ter son ar­ron­dis­se­ment sur la liste des ter­ri­toires où les vi­gnettes de vé­hi­cules en libre-ser­vice (VLS) peuvent être uti­li­sées.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.