Se pré­pa­rer à la ren­trée

Le Messager La Salle - - ACTUALITÉS - PASCALINE DA­VID

LANGUES. Des en­fants nou­vel­le­ment ar­ri­vés dans l'ar­ron­dis­se­ment ont sa­cri­fié des heures de jeu sous le so­leil es­ti­val pour ap­prendre le fran­çais à la Mai­son des fa­milles de La­salle. L'ac­ti­vi­té vi­sait avant tout à fa­ci­li­ter l'in­té­gra­tion des fa­milles ain­si que leur en­trée en classe fin août.

«Ils sont ar­ri­vés, pour la plu­part, en ne sa­chant pas dire un seul mot en fran­çais», lance Flo­rette Doun­gué, res­pon­sable pé­da­go­gique à l’as­so­cia­tion des en­sei­gnants im­mi­grants du Qué­bec (AEIQ). On est très fiers de leur réus­site au­jourd’hui.»

Ils ont dé­mon­tré le fruit de leur tra­vail en chan­son, ré­ci­tant en coeur l’al­pha­bet, les jours de la semaine et les parties du corps hu­main lors d’une cé­ré­mo­nie de re­mise de cer­ti­fi­cats et de ca­deaux, jeu­di (16 août).

«Je suis im­pres­sion­née de voir les mul­tiples ef­forts que les fa­milles font pour en­cou­ra­ger leurs en­fants à ap­prendre le fran­çais, à avoir une at­ti­tude po­si­tive et à s’in­té­grer dans leur com­mu­nau­té», sou­ligne Jade Bé­dard, in­ter­ve­nante com­mu­nau­taire à la Com­mis­sion sco­laire Mar­gue­rite-bour­geoys et ini­tia­trice du pro­jet.

Les en­sei­gnants ont aus­si don­né de leur temps pour ac­com­pa­gner bé­né­vo­le­ment les jeunes tout au long du pro­ces­sus. «Ce­la montre le sé­rieux avec le­quel nous pre­nons l’édu­ca­tion», es­time Pros­per Ngue­gan, pré­sident de L’AEIQ.

TRA­VAIL COL­LEC­TIF

Joy Uchi, mère de trois bam­bins, est ar­ri­vée du Ni­gé­ria en fé­vrier et at­teste de la réus­site de l’ac­ti­vi­té. «C’était in­croyable, ce­la a énor­mé­ment ai­dé mes en­fants qui ont ado­ré l’ex­pé­rience, lance-t-elle. Ils ont pu ren­con­trer d’autres jeunes et ont beau­coup ap­pris.»

Pa­ral­lè­le­ment, Mme Uchi et les autres pa­rents ont bé­né­fi­cié de for­ma­tions pour mieux com­prendre le sys­tème sco­laire qué­bé­cois, qui est sou­vent dif­fé­rent de celui du pays d’ori­gine.

«On s’est ren­du compte qu’il y avait un vrai be­soin à La­salle, beau­coup de fa­milles sont là de­puis quelques mois et n’ont pas né­ces­sai­re­ment de re­pères», in­dique la directrice de la Mai­son des fa­milles, Ma­non La­palme.

AVE­NIR

La mai­resse de La­salle, Ma­non Barbe, a rap­pe­lé l’im­por­tance de la mis­sion de l’or­ga­nisme, crée en 1996. «Son man­dat ré­pond à un réel be­soin de sou­te­nir les com­mu­nau­tés cultu­relles et les nou­veaux ar­ri­vants à La­salle», sou­tient-elle. Elle a éga­le­ment fé­li­ci­té cette ini­tia­tive du Car­re­four jeu­nesse em­ploi de Mar­quette.

Du­rant la cé­ré­mo­nie, Mme Barbe s’est adres­sée aux en­fants. «Vous êtes notre re­lève, c’est vous de­main qui al­lez gou­ver­ner nos villes, nos pro­vinces, qui se­rez ame­nés à prendre des dé­ci­sions im­por­tantes, sou­li­gnet-elle. Pour ce­la, il faut s’as­su­rer que la base soit so­lide et ça passe par l’ap­pren­tis­sage du fran­çais.»

Fruit d’un par­te­na­riat entre la CSMB, le car­re­four jeu­nesse em­ploi de Mar­quette, la Mai­son des fa­milles de La­salle et L’AEIQ, le pro­jet conti­nue­ra d’exis­ter tout au long de l’an­née sous une autre forme, l’école du sa­me­di. Au cou­rant de l’automne, les en­sei­gnants de L’AEIQ sou­tien­dront les jeunes dans leurs tra­vaux sco­laires dans les lo­caux de la Mai­son des fa­milles.

Venant d’is­raël, de la Ja­maïque, de Rus­sie ou en­core du Li­ban, les en­fants nou­vel­le­ment ins­tal­lés à La­salle se sont pré­sen­tés en fran­çais.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.