Pas­sages is­sus des do­cu­ments d’en­quête

Dans leur en­quête, les po­li­ciers ont été en me­sure d’en ap­prendre beau­coup sur la per­son­na­li­té de Bet­tez, ses ac­ti­vi­tés et ses ha­bi­tudes.

Le Nouvelliste - - ACTUALITÉS - NAN­CY MASSICOTTE

DÉ­CRIT PAR UN COL­LÈGUE...

Un ex- em­ployé d’Em­bal­lages Bet­tez l’a dé­crit comme un homme qui n’a pas d’éthique de tra­vail, pas de dis­ci­pline, qui a une per­son­na­li­té nar­cis­sique, une dé­pen­dance au Red Bull et un pro­blème de jeu.

PAR UNE EX-CO­PINE

Il a été dé­crit par une ex- co­pine comme un homme qui n’aime pas la vie, qui avait des dif­fi­cul­tés érec­tiles avec elle et qui n’a pas de cô­té af­fec­tif.

«DOS­SIER ROUGE»

Dans la fa­mille de Bet­tez, lors­qu’il est ques­tion de l’en­lè­ve­ment de Cédrika Provencher, on parle du «dos­sier rouge.»

LA QUES­TION DE SON PÈRE

Se­lon une ex- pe­tite amie, Bet­tez lui au­rait dit que «son père avait dé­jà osé lui de­man­der si c’était lui qui l’avait fait (dis­pa­ri­tion de Cédrika). Il au­rait ré­pon­du que c’était in­sul­tant sans vrai­ment ré­pondre à la ques­tion.»

RE­LA­TION AVEC SON PÈRE

Se­lon un an­cien col­lègue de tra­vail, sa re­la­tion avec son père se­rait de style pa­ra­si­taire. Son père lui donne tout ce qu’il veut. Il a été vu pé­tant les plombs avec son père et le trai­ter de vieux sé­nile. Il ajoute que Bet­tez se désor­ga­nise fa­ci­le­ment.

PAS DE RE­CON­NAIS­SANCE

Il est consi­dé­ré comme un homme qui ne dé­montre pas de re­con­nais­sance en­vers ses pa­rents et que ceux- ci sont des gens qui lui ap­portent de l’ar­gent sans plus.

DETTES DE PO­KER

Se­lon un membre de la fa­mille, le père de Bet­tez au­rait dû dé­bour­ser plus de 150 000 $ pour ef­fa­cer les dettes de po­ker de son fils. Se­lon une ex- co­pine, il pou­vait perdre jus­qu’à 5000$ par mois au po­ker.

SAN­TÉ

Il au­rait pris des an­ti­dé­pres­seurs, des som­ni­fères et consul­té un psy­cho­logue.

PAR­TIE DE GOLF DU 31 JUILLET 2007

Se­lon une per­sonne avec qui il a joué au golf le 31 juillet 2007, il au­rait seule­ment joué un 9 trous au lieu de 18 car il « jouait mal ». Se­lon un autre, il n’a joué qu’un 9 trous car ça n’al­lait pas bien.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.