Nis­san rap­pelle 150 000 voi­tures

Le Nouvelliste - - ACTUALITÉS -

TO­KYO (AFP) — Nis­san, tou­ché au cours des der­niers mois par un scan­dale lié à l’ins­pec­tion de ses vé­hi­cules au Ja­pon, a an­non­cé ven­dre­di avoir dé­cou­vert de nou­veaux pro­blèmes et va rap­pe­ler les voi­tures af­fec­tées, au nombre d’en­vi­ron 150.000.

Ce chiffre vient s’ajou­ter au 1,15 mil­lion d’au­to­mo­biles convo­quées au ga­rage de­puis la ré­vé­la­tion à l’au­tomne 2017 de mau­vaises pra­tiques dans les contrôles me­nés au sein des usines de l’ar­chi­pel.

Le rap­pel, qui se­ra of­fi­ciel­le­ment no­ti­fié le 13 dé­cembre, est « l imi­té au Ja­pon » , a pré­ci­sé l e construc­teur ja­po­nais dans un com­mu­ni­qué.

Une di­zaine de mo­dèles fa­bri­qués entre no­vembre 2017 et oc­tobre 2018 sont concer­nés par ce rap­pel, dont des mo­no­spaces Note, des voi­tures élec­triques Leaf ain­si que des ci­ta­dines March et Cube.

Suite au rap­pel de l’ an der­nier, Nis­san avait pré­sen­té dès no­vembre 2017 des « contre­me­sures » pour mettre fin à cette si­tua­tion. Mais ce­la n’a pas suf­fi et à l’été 2018, il avait ad­mis la fal­si­fi­ca­tion de va­leurs lors de tests des­ti­nés à me­su­rer l’éco­no­mie de car­bu­rant et les émis­sions de gaz d’échap­pe­ment.

Nis­san a as­su­ré que cette fois, « l ’e ns e mble des pro­bl è mes avaient été éli­mi­nés » , se­lon les dé­cla­ra­tions de Sei­ji Hon­da, vi­ce­pré­sident du groupe, lors d’une confé­rence de presse au siège de Yo­ko­ha­ma (ban­lieue de To­kyo).

Le construc­teur, par­te­naire de Re­nault et de Mit­su­bi­shi Mo­tors, a re­dit ac­cor­der «une grande im­por­tance dans la mise en place des 77 me­sures» dé­taillées en sep­tembre der­nier, dans le cadre d’un in­ves­tis­se­ment plus large de 170 à 180 mil­liards de yens sur les six pro­chaines an­nées » ( plus d’ 1,3 mil­liard d’eu­ros), pour mo­der­ni­ser les sites no­tam­ment.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.