Près de 4000 arbres ma­lades sur le mont Royal

_ÿÝĮÿđåĨ áå ČȱÑûĤÿČåȦ ıĒ ÿĒĨåÝĮå ĤÑĺÑûåıĤ ģıÿ ĨçĺÿĮ áåġıÿĨ Čȱ­çĮç ɵɳɴɴ Ò 7ėĒĮĤ­çÑČȦ ġĤaeĨ áå ɷɳɳɳ îĤèĒåĨ Ĩå ĮĤėıĺÑĒĮ ĨıĤ Čå đėĒĮ JėĽÑČ ĨåĤėĒĮ ÑÜÑĮĮıĨ áȱÿÝÿ ČȱÑĒ ġĤėÝþÑÿĒȩ

Le Plateau - - LA UNE - RO­MAIN SCHUÉ

« Ce n’est pas de gai­té de coeur qu’on coupe ces arbres », a ex­pli­qué mer­cre­di Luc Fer­ran­dez, res­pon­sable des grands parcs au sein de l’ad­mi­nis­tra­tion mu­ni­ci­pal.

Cet abat­tage se dé­rou­le­ra en deux temps afin no­tam­ment de « ré­duire au mi­ni­mum les im­pacts sur le mi­lieu », in­dique un do­cu­ment de la Ville de Mon­tréal re­mis aux élus. De la fin du mois de jan­vier au 31 mars, en­vi­ron 1500 frênes se­ront abat­tus. Près de 2300 frênes se­ront quant à eux cou­pés du 1er sep­tembre au 31 mars 2019. Ain­si, en réa­li­sant cette opé­ra­tion en hi­ver, la Ville mise sur «un im­pact moindre sur la faune pré­sente» puisque les ha­bi­tats se­ront « pro­té­gés en grande par­tie par le cou­vert nei­geux ».

« Ces arbres sont dis­per­sés, a re­pris Luc Fer­ran­dez. Sur le plan vi­suel, il n’y au­ra pas beau­coup d’im­pact. »

Cet abat­tage se­ra réa­li­sé par la firme Ar­bo­ri­cul­ture de Beauce, qui a dé­cro­ché un contrat s’éle­vant à 1,17 M$.

Se­lon un in­ven­taire réa­li­sé par la Ville l’été pas­sé, le mont Royal comme près de 10 200 frênes. En­vi­ron 6300 frênes, en­core en san­té, ont pu être trai­tés. Les arbres qui ne se qua­li­fiaient pas pour le trai­te­ment à l’in­sec­ti­cide doivent donc être abat­tus, in­dique le do­cu­ment de la Ville.

La Ville avance par ailleurs que des tels abat­tages sont né­ces­saires «afin que la lutte à l’ar­gile soit ef­fi­cace ». « Ils per­mettent de ré­duire les po­pu­la­tions de l’ar­gile et ain­si de ré­duire la presse de l’in­secte sur les frênes qui sub­sistent », peut-on éga­le­ment lire. Un plan de com­mu­ni­ca­tion se­ra par ailleurs mis en oeuvre, avec l’ins­tal­la­tion de panneaux ex­pli­ca­tifs sur le mont Royal.

Un plan de re­boi­se­ment est en cours et 40000 arbres et ar­bustes, des chênes rouges et des érables no­tam­ment, se­ront re­plan­tés sur une pé­riode de trois ans, sou­ligne la Ville. Le mont Royal compte près de 100 000 arbres

(PHOTO CHAN­TAL LE­VESQUE)

Un plan de re­boi­se­ment est en cours et 40 000 arbres et ar­bustes, des chênes rouges et des érables se­ront re­plan­tés.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.