Achat d’une mai­son : 6 dé­penses aux­quelles vous n’aviez peut-être pas pen­sé…

Le Plateau - - PETITES ANNONCES CLASSÉES -

1. L’as­su­rance prêt

Au Qué­bec, la mise de fonds mi­ni­male exi­gée à l’achat d’une ré­si­dence de 500 000 $ ou moins est de 5 %. Ce­ci dit, si votre mise de fonds est in­fé­rieure à 20 % du prix d’achat, vous de­vez obli­ga­toi­re­ment contrac­ter une as­su­rance prêt hy­po­thé­caire au­près de la So­cié­té canadienne d’hy­po­thèques et de lo­ge­ment (SCHL) ou de son ho­mo­logue pri­vé Gen­worth Ca­na­da. Le mon­tant de votre prime d’as­su­rance est dé­ter­mi­né en fonc­tion de la pro­por­tion du prix d’achat que vous de­vez em­prun­ter.

Par ailleurs, cette as­su­rance n’in­clut pas d’as­su­rance-vie prêt hy­po­thé­caire. Pré­voyez donc une prime sup­plé­men­taire si vous sou­hai­tez être cou­vert en cas de dé­cès ou d’in­va­li­di­té.

2. Les droits de mu­ta­tion

Qui dit tran­sac­tion im­mo­bi­lière dit « taxe de bien­ve­nue ». À l’achat d’une mai­son, vous de­vez payer des droits de mu­ta­tion im­mo­bi­lière à votre mu­ni­ci­pa­li­té. Il s’agit en quelque sorte d’un ta­rif d’en­re­gis­tre­ment dont le mon­tant est fixé en fonc­tion du prix d’achat et de la va­leur de votre pro­prié­té. Il peut re­pré­sen­ter entre 1,5 % et 4 % du prix d’achat.

3. Les taxes fon­cières

En tant que pro­prié­taire, vous avez l’obli­ga­tion d’ac­quit­ter vos taxes fon­cières, c’est-à-dire vos taxes mu­ni­ci­pales et sco­laires. Leur mon­tant dé­pend de la va­leur mar­chande de votre mai­son et du taux de taxa­tion de votre mu­ni­ci­pa­li­té.

4. Les ho­no­raires

Avant d’ache­ter une pro­prié­té, vous de­vez la faire éva­luer par un ins­pec­teur en bâ­ti­ments ac­cré­di­té, ce qui coûte entre 400 $ et 800 $, en moyenne. L’ins­pec­teur peut en­suite vous conseiller, dans son rap­port, d’in­ves­ti­guer da­van­tage en fai­sant ap­pel à des ex­perts. Ces vé­ri­fi­ca­tions in­dis­pen­sables en­traînent elles aus­si des coûts. Fi­na­le­ment, sa­chez qu’au Qué­bec, lors d’une tran­sac­tion im­mo­bi­lière, c’est l’ache­teur qui doit payer les ho­no­raires du no­taire. Cal­cu­lez en­vi­ron 1000 $ (et ras­su­rez-vous : c’est le ven­deur qui paie­ra la com­mis­sion de votre cour­tier im­mo­bi­lier!).

5. Le dé­mé­na­ge­ment

Pré­voyez les coûts qu’en­traî­ne­ra votre dé­mé­na­ge­ment : ho­no­raires des dé­mé­na­geurs, achats di­vers (pein­ture, meubles, ri­deaux, ou­tils…), frais de bran­che­ment (té­lé­pho­nie, câ­blo­dis­tri­bu­tion, In­ter­net…), etc.

6. Les as­su­rances

Votre as­su­rance ha­bi­ta­tion doit cou­vrir au moins la va­leur de rem­pla­ce­ment de votre mai­son, de vos meubles et de tous les biens qui s’y trouvent. Pro­té­gez­vous contre les in­cen­dies et les autres im­pré­vus qui risquent de cau­ser des dom­mages à votre de­meure!

Un der­nier conseil : ef­fec­tuez votre chan­ge­ment d’adresse au­près de l’en­tre­prise qui as­sure votre vé­hi­cule, le cas échéant, mais sa­chez que le mon­tant de votre prime pour­rait chan­ger. Pré­voyez un ajus­te­ment à la hausse si vous par­cou­rez plus de ki­lo­mètres qu’avant ou si votre mai­son est si­tuée dans une plus grande ville (les risques d’ac­ci­dent y sont plus éle­vés).

En somme, gar­dez en tête que bien d’autres frais peuvent s’ajou­ter à l’achat d’une mai­son!

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.