L’IN­DUS­TRIE BRAS­SI­COLE EN PLEINE ÉVO­LU­TION

L’été rime no­tam­ment avec flâ­nage sur les ter­rasses. Il suf­fit de consul­ter un me­nu de boissons al­coo­li­sées pour consta­ter l’énorme po­pu­la­ri­té des bières de mi­cro­bras­se­ries. Les consom­ma­teurs en re­de­mandent, les pro­duc­teurs fleu­rissent.

Le Plateau - - LA UNE - FADWA.LA­PIERRE@TC.TC

« Nous sommes dans un boom, confirme le som­me­lier-bière Yan Lor­tie. Il y a plus de 150 bras­se­ries au Qué­bec et ça conti­nue d’aug­men­ter. On le constate quand on se pro­mène dans la rue, des com­merces spé­cia­li­sés s’ins­tallent ou en­core sur les ta­blettes, de nou­veaux joueurs font constam­ment ap­pa­ri­tion. »

Quand on lui de­mande de dé­fi­nir son art, le pas­sion­né de l’uni­vers bras­si­cole ex­plique que la for­ma­tion est as­sez ré­cente et vise à ex­plo­rer la bière dans son en­ti­té. L’an­cien in­gé­nieur a consta­té le manque fla­grant d’in­for­ma­tion sur le su­jet, au­tant dans l’in­dus­trie de la res­tau­ra­tion que chez le grand pu­blic. Il a alors dé­ci­dé de se spé­cia­li­ser et de par­ta­ger ses connais­sances en vul­ga­ri­sant les B.a.-ba de la bière, qu’elle soit blonde, brune ou rousse !

« Il y a en­core énor­mé­ment d’idées pré­con­çues, sou­ligne Yan. On me dit sou­vent ‘’ah tu tra­vailles dans la bière, pour­tant tu n’as pas de be­daine.’’ ‘’Tu dois être sou­vent soul.’’ On ou­blie que la bière est aus­si un pro­duit de dé­gus­ta­tion. Plu­sieurs per­sonnes qui n’aiment pas la bière n’ont goû­té qu’aux offres com­mer­ciales. »

Se­lon lui, la meilleure fa­çon de de­ve­nir un biè­ro­logue en herbe est avant tout de se mouiller et goû­ter plu­sieurs op­tions. Les épi­ce­ries spé­cia­li­sées peuvent nous gui­der se­lon nos goûts. La plu­part des bars à bières pro­posent un car­rou­sel d’échan­tillons. L’été, un grand nombre de fes­ti­vals mettent en ve­dette les bières locales.

« Avec les va­cances, c’est l’oc­ca­sion de vi­si­ter les mi­cro-bras­se­ries ar­ti­sa­nales en ré­gion. Le meilleur en­droit pour dé­gus­ter une bière, c’est de la boire où elle est pro­duite. »

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.