Le prix mé­dian du pi2 aug­mente à Montréal

Im­mo­bi­lier. Le prix mé­dian au pied car­ré a connu une crois­sance de 5% en un an sur l’en­semble de l’ag­glo­mé­ra­tion mon­tréa­laise se­lon le der­nier rap­port de la firme JLR So­lu­tions fon­cières. Cette hausse gé­né­rale cache tou­te­fois des dis­pa­ri­tés entre les ar­ro

Le Progrès Villeray - - LA UNE - NI­CO­LAS LEDAIN ni­co­las.ledain@tc.tc

En 2017, la vente de co­pro­prié­tés a connu une crois­sance im­por­tante de 10% au Qué­bec et l’île de Montréal a concen- tré 44% de ces tran­sac­tions. Le dy­na­misme de ce mar­ché s’est tra­duit par une forte hausse des prix à l’échelle de l’ag­glo­mé­ra­tion. Se­lon les don­nées com­pi­lées par JLR So­lu­tions fon­cières, le prix mé­dian au pied car­ré a crû de 5% sur l’an­née der­nière pour s’éta­blir à 331 $ contre 315 $ en 2016. Il s’agit de la plus forte hausse de­puis 2012. «Il y a eu un fort en­goue­ment pour la co­pro­prié­té. Après quelques an­nées plus dif­fi­ciles, on sent une ac­cé­lé­ra­tion et qui dit ac­cé­lé­ra­tion du mar­ché, dit ac­cé­lé­ra­tion des prix», in­dique Joa­nie Fon­taine, éco­no­miste chez JLR So­lu­tions fon­cières. Mais dans ce contexte d’aug­men­ta­tion gé­né­rale, cer­tains ar­ron­dis­se­ments connaissent une ex­plo­sion des prix, tan­dis que d’autres sont confron­tés à une stag­na­tion et par­fois même à une baisse. Ain­si des quar­tiers cen­traux comme Ou­tre­mont, Ro­se­mont – La Pe­tite-Pa­trie, le SudOuest, West­mount, Ver­dun ou Côte-des-Neiges–No­treDame-de-Grâce ont vu leurs prix grim­per avec des hausses com­prises entre 7% et 9%. Ces quar­tiers sont aus­si par­mi ceux où l’on constate les prix mé­dians les plus éle­vés au pied car­ré. Ville­ray–Saint-Mi­chel–Parc-Ex­ten­sion et le Pla­teau-Mont-Royal ont en­re­gis­tré des hausses plus mo­dé­rées entre 2% et 3%. À l’in­verse, la ten­dance est plu­tôt à la stag­na­tion dans l’est puisque les prix mé­dian au pied car­ré sont res­tés stables à Saint-Léo­nard, Ri­vière-des-Prai­ries–Pointe-auxT­rembles et Ahunt­sic et ils ont même bais­sé à An­jou (-2%). «L’est n’est pas le sec­teur le plus po­pu­laire pour la co­pro­prié­té, à l’in­verse des ar­ron­dis­se­ments cen­traux. Quand on s’éloigne, l’uni­fa­mi­lial de­vient plus in­té­res­sant. Dé­jà les pro­prié­tés sont moins chères, mais la de­mande est moins forte donc on voit une hausse moins im­por­tante des prix», dé­taille Joa­nie Fon­taine.

Plus pe­tit

Cette crois­sance glo­bale du mar­ché de la co­pro­prié­té a aus­si en­traî­né dans son sillage ce­lui de la mi­cro­pro­prié­té. L’offre pour des uni­tés plus pe­tites est de plus en plus forte. Ain­si entre 2012 et 2017, la taille mé­diane des condos ven­dus est pas­sée de 947 à 921 pieds car­rés. Cette ten­dance à la di­mi­nu­tion de la sur­face est par­ti­cu­liè­re­ment ré­pan­due dans les quar­tiers cen­traux. «Si on veut lo­ger de plus en plus de monde dans un es­pace li­mi­té, nous sommes obli­gés de construire des uni­tés plus pe­tites, qui se­ront aus­si plus abor­dables. On pense que cette ten­dance va de­meu­rer», ana­lyse Mme Fon­taine.

(PHO­TO TC ME­DIA – AR­CHIVES)

Le prix mé­dian au pied car­ré a aug­men­té de 16 $ en un an sur le mar­ché de la co­pro­prié­té à Mon­tréal.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.