Des sou­pers com­mu­nau­taires pour com­battre le dé­cro­chage sco­laire

Com­mu­nau­taire. Un nou­veau pro­jet pour en­cou­ra­ger la per­sé­vé­rance sco­laire vient tout juste de naître dans Parc-Ex­ten­sion. Par le biais de sou­pers com­mu­nau­taires, des bé­né­voles ten­te­ront de créer un ré­seau d’en­traide pour les pa­rents.

Le Progrès Villeray - - NEWS - MA­RIE-PIER GA­GNÉ ma­rie- pier.gagne@tc.tc

Ré­seau Réus­site Mon­tréal (RRM), un or­ga­nisme qui ap­puie fi­nan­ciè­re­ment des ac­tions en per­sé­vé­rance sco­laire dans les quar­tiers les plus sen­sibles de la mé­tro­pole, a ac­cor­dé, pour la pre­mière fois cette an­née, son sou­tien à des ini­tia­tives de Parc-Ex­ten­sion. «Nous avions iden­ti­fié Parc-Ex­ten­sion comme l’un des quar- tiers de Mon­tréal où il fal­lait agir en prio­ri­té en termes de per­sé­vé­rance sco­laire, mais c’est seule­ment cette an­née qu’on a ob­te­nu les sous pour le faire, sou­ligne An­drée Mayer-Pé­riard, di­rec­trice gé­né­rale de RRM.» Pour ten­ter de di­mi­nuer le taux de dé­cro­chage sco­laire qui se si­tue tou­jours au­tour de 40% dans le quar­tier, RRM a at­tri­bué 62 281$ à Parc-Ex­ten­sion pour l’an­née sco­laire 2017-2018. Le même mon­tant se­ra re­con­duit en 2018-2019. «On est vrai­ment contents d’avoir en­fin cet ap­pui fi­nan­cier, men­tionne Ghis­laine Paie­ment, in­ter­ve­nante com­mu­nau­taire sco­laire dans le quar­tier. Ce n’est pas un se­cret pour per­sonne que le taux de dé­cro­chage dans ParcEx­ten­sion est l’un des plus éle­vés à Mon­tréal. Il faut y faire quelque chose.» Dé­ter­mi­nés à po­ser des ac­tions concrètes pour contrer le phé­no­mène, Mme Paie­ment et un co­mi­té se sont réunis pour éta­blir leurs prio­ri­tés. «L’un des as­pects qui sont res­sor­tis est que les pa­rents ne se sentent pas tou­jours im­pli­qués dans le pro­ces­sus sco­laire de leurs en­fants, ex­plique Mme Paie­ment. On vou­lait donc mettre en place quelque chose pour leur per­mettre de s’en­trai­der entre eux.» Oeu­vrant de­puis six ans dans le quar­tier, l’in­ter­ve­nante com­mu­nau­taire a re­mar­qué qu’il était par­fois dif­fi­cile pour les nou­veaux ar­ri­vants de s’im­pli­quer dans tout ce qui concerne la sco­la­ri­té de leurs en­fants, puis­qu’ils sai­sissent mal le sys­tème d’édu­ca­tion qué­bé­cois. «Au-de­là d’une cer­taine in­com­pré­hen­sion du sys­tème, ils ne parlent souvent pas le fran­çais, conti­nue Ghis­laine Paie­ment. C’est dé­jà une bonne barrière. Ce qu’on sou­haite, c’est donc de rap­pro­cher les fa­milles entre elles, per­mettre un ré­seau­tage.»

Sou­pers com­mu­nau­taires

C’est donc de cette fa­çon que l’idée de mettre en place trois sou­pers com­mu­nau­taires est née. Le 19 avril, le 10 mai et le 21 juin, le gym­nase du Centre William-Hing­ston se trans­for­me­ra en un énorme lieu d’échange. Plus de 250 per­sonnes sont dé­jà at­ten­dues au pre­mier évé­ne­ment. Au dé­but de la soi­rée, les en­fants et les pa­rents vont s’as­seoir tous en­semble. «En­suite, les en­fants pour­ront al­ler jouer et les pa­rents se fe­ront ques­tion­ner sur les dé­fis qu’ils ren­contrent, ex­plique l’in­ter­ve­nante com­mu­nau­taire. On veut sa­voir ce dont ils au­raient eu be­soin lors­qu’ils sont ar­ri­vés pour mieux com­prendre le sys­tème d’édu­ca­tion.» L’un des ob­jec­tifs prin­ci­paux est d’aug­men­ter le sentiment de com­pé­tences des pa­rents, en mi­sant aus­si sur ce qu’ils font de bon pour en­cou­ra­ger l’ap­pren­tis­sage de leurs en­fants.

(PHO­TO TC ME­DIA – AR­CHIVES)

Ré­seau Réus­site Mon­tréal a ac­cor­dé son sou­tien à des ini­tia­tives de Parc- Ex­ten­sion.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.