Bé­bés et té­lés : ce qu’il faut sa­voir

Ins­tal­ler votre bam­bin de­vant la té­lé­vi­sion vous donne certes quelques mi­nutes de ré­pit, mais à quel prix? Plu­sieurs études me­nées au Ca­na­da et aux États-Unis ont dé­mon­tré que l’ex­po­si­tion à un écran — et même le bruit d’une té­lé­vi­sion res­tée al­lu­mée — nu

Le Progrès Villeray - - PETITES ANNONCES CLASSÉES - Ré­DAC­TION

Se­lon la So­cié­té ca­na­dienne de pé­dia­trie et les Di­rec­tives ca­na­diennes en ma­tière de com­por­te­ment sé­den­taire, les tout-pe­tits ne de­vraient pas être ex­po­sés à un écran avant l’âge de 2 ans. L’Aca­dé­mie amé­ri­caine de pé­dia­trie es­time quant à elle que les bam­bins de 18 mois et moins ne de­vraient pas pas­ser de temps de­vant l’écran, sauf pour uti­li­ser une ap­pli­ca­tion de cla­var­dage vi­déo à l’oc­ca­sion.

Émis­sions édu­ca­tives

Si la té­lé­vi­sion n’est pas tou­jours bé­né­fique pour les en­fants, cer­taines émis­sions édu­ca­tives pour­raient tout de même avoir un ef­fet po­si­tif sur leur dé­ve­lop­pe­ment. Ain­si, per­mettre à votre bé­bé de vi­sion­ner une émis­sion de qua­li­té du­rant un laps de temps rai­son­nable pour­rait fa­vo­ri­ser son ap­pren­tis­sage.

Et la ta­blette?

De plus en plus de cher­cheurs s’in­té­ressent à la ta­blette élec­tro­nique. Leurs études tendent à dé­mon­trer que celle-ci peut être un ou­til bé­né­fique lors­qu’elle est uti­li­sée avec mo­dé­ra­tion, no­tam­ment parce qu’elle est in­te­rac­tive.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.