Sai­son re­cord en vue chez Cho­co­lats Lu­lu

Un contrat avec Cost­co fait ex­plo­ser la pro­duc­tion

Le Progrès Weekend - - ACTUALITÉS - PIERRE-ALEXANDRE MAL­TAIS pa­mal­[email protected]­quo­ti­dien.com

Même si Pâques n’a lieu que dans quatre mois, l’en­tre­prise sa­gue­néenne Cho­co­lats Lu­lu est dé­jà cer­taine de connaître une an­née ex­cep­tion­nelle, en rai­son d’une nou­velle en­tente avec le géant Cost­co, qui dis­tri­bue­ra les poules et autres la­pins au cho­co­lat du confi­seur aux quatre coins de la pro­vince. La chocolaterie du bou­le­vard du Sa­gue­nay roule à plein ré­gime en ce dé­but d’an­née, puisque le car­net de com­mandes a aug­men­té de 60 % de­puis l’an der­nier.

Ven­dus de­puis une di­zaine d’an­nées au ma­ga­sin Cost­co de Chi­cou­ti­mi, les cho­co­lats Lu­lu at­ter­ri­ront cette an­née dans une dou­zaine de ma­ga­sins, de Mon­tréal à la Ca­pi­tale-Na­tio­nale, en pas­sant par le Centre-du-Qué­bec.

« On va avoir un Pâques re­cord cette an­née. Étant don­née la qua­li­té de nos pro­duits, [Cost­co] nous a ou­vert [ses portes]. Les com­mandes de Cost­co ont presque dou­blé, et on a aus­si si­gné des en­tentes avec Mé­tro-Ri­che­lieu pour l’en­semble de la pro­vince », dit le pré­sident de Cho­co­lats Lu­lu, Co­lin Trem­blay, tout sou­rire.

En plus de ces nou­velles en­tentes, il faut ajou­ter un nou­veau contrat de dis­tri­bu­tion avec la chaîne de phar­ma­cies Bru­net pour l’en­semble de ses suc­cur­sales qué­bé­coises, en plus de la re­con­duc­tion des en­tentes liant la chocolaterie à la chaîne So­bey’s (IGA) et aux phar­ma­cies Jean Cou­tu.

« On est en ré­gion. Ce n’est pas fa­cile de créer des contacts avec de gros acheteurs. On a fait un bon tra­vail de ce cô­té-là », croit le pré­sident de l’en­tre­prise fon­dée en 1968.

CRÉA­TION D’EM­PLOIS

Pour ar­ri­ver à com­bler la de­mande gran­dis­sante, l’en­tre­prise ré­gio­nale – qui compte nor­ma­le­ment 25 em­ployés ré­gu­liers – a dû en­ga­ger dix nou­veaux tra­vailleurs, qui sont à pied d’oeuvre de­puis le mois de sep­tembre. Ces der­niers se sont pris un mois d’avance pour pro­duire les su­cre­ries qui se­ront ven­dues dès le mois de fé­vrier. Signe que la hausse de la pro­duc­tion est si­gni­fi­ca­tive, l’en­tre­prise n’ar­rive pas – pour la pre­mière fois en 50 ans d’exis­tence – à en­tre­po­ser sa pro­duc­tion dans ses propres lo­caux.

« D’ha­bi­tude, c’est li­vré dès que c’est pro­duit, mais cette an­née, on est obli­gés de louer un en­tre­pôt pour la pre­mière fois de notre his­toire », illustre M. Trem­blay.

Pas moins de 125 pa­lettes de cho­co­lats sont ain­si sto­ckées, prêtes à être li­vrées. Un in­ves­tis­se­ment de l’ordre de 100 000 $ a éga­le­ment été né­ces­saire pour mettre à ni­veau l’usine de pro­duc­tion du bou­le­vard du Sa­gue­nay. Pâques tombe le 21 avril cette an­née, com­pa­ra­ti­ve­ment au 1er avril l’an der­nier. Ces 20 jours sup­plé­men­taires sont de très bon au­gure pour les af­faires, note le pré­sident de Cho­co­lats Lu­lu. « C’est bon pour nous parce qu’on vend sur une pé­riode plus longue. Ça fait long­temps qu’on n’a pas eu un Pâques tardif comme ça. »

Les ventes de Pâques re­pré­sentent la moi­tié du chiffre d’af­faires an­nuel de Cho­co­lats Lu­lu. L’en­tre­prise ne dé­voile tou­te­fois pas la quan­ti­té de cho­co­lat pro­duite an­nuel­le­ment, par sou­ci de com­pé­ti­ti­vi­té.

— PHOTOS LE PRO­GRÈS, ROCKET LA­VOIE

Les co­pro­prié­taires de Cho­co­lats Lu­lu, Dyane Ga­gnon et Co­lin Trem­blay, se ré­jouissent des nou­velles en­tentes conclues.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.