« Jeu­dre­di » triste à la SQDC

Les pé­nu­ries per­sistent au re­tour des Fêtes

Le Progrès Weekend - - ACTUALITÉS - GA­BRIEL BÉLAND AVEC LA COL­LA­BO­RA­TION DE WILLIAM LE­CLERC

Les ama­teurs qué­bé­cois de can­na­bis n’au­ront pas eu droit à un mi­racle de Noël. Les pé­nu­ries se pour­suivent dans les suc­cur­sales de la So­cié­té qué­bé­coise du can­na­bis (SQDC) dans les pre­miers jours de 2019 et l’agence gou­ver­ne­men­tale n’est pas en me­sure de dire quand la si­tua­tion se­ra ré­ta­blie. Jeu­di à la suc­cur­sale de Le­bour­gneuf, en ban­lieue de Qué­bec, les rayons étaient aux trois quarts vides. Les clients étaient nom­breux, mais la sé­lec­tion li­mi­tée. Le jeu­di est la jour­née pri­vi­lé­giée des connais­seurs, puisque c’est celle où les rayons sont ha­bi­tuel­le­ment les mieux gar­nis.

« Mais là, di­sons que c’est pas le Pé­rou du weed ! », se la­men­tait Fred Gau­dreault, ren­con­tré à la sor­tie de la bou­tique. Le client s’est dit dé­çu de ce « jeu­dre­di » plu­tôt maigre pour en­ta­mer 2019.

La SQDC avait ini­tia­le­ment ou­vert ses 12 suc­cur­sales sept jours sur sept lors de la lé­ga­li­sa­tion, le 17 oc­tobre der­nier. Dix jours plus tard, elle an­non­çait de­voir ré­duire ses heures d’ou­ver­ture en rai­son de pro­blèmes d’ap­pro­vi­sion­ne­ment.

Cer­taines suc­cur­sales de la SQDC s’étaient en ef­fet re­trou­vées qua­si­ment vides de can­na­bis, et plu­sieurs conseillers ont dé­plo­ré de­voir su­bir les ré­cri­mi­na­tions de clients qui fai­saient la file pour fi­na­le­ment se faire of­frir une poi­gnée de pro­duits, plu­tôt que les di­zaines pro­mis.

Ré­sul­tat ? Les suc­cur­sales de la SQDC sont main­te­nant ou­vertes du jeu­di au di­manche. Puisque les éta­gères sont re­gar­nies du lun­di au mer­cre­di, le jeu­di est la jour­née pri­vi­lé­giée par ceux qui veulent un maxi­mum de choix.

Sauf que ce jeu­di à la suc­cur­sale de Le­bour­gneuf, la grande ma­jo­ri­té des éta­gères étaient vides. Et les pro­duits à base de CBD, qui se sont ré­vé­lés par­ti­cu­liè­re­ment po­pu­laires, étaient en­tiè­re­ment épui­sés, hor­mis une huile ven­due 92 $ pour 15 ml.

« Le CBD en fleurs sé­chées, c’est tout par­ti, les cap­sules aus­si, tout, tout, tout... ex­pli­quait la conseillère de la SQDC. Ça fait quand même de deux à trois se­maines qu’on n’a pas re­çu de CBD. »

Cette si­tua­tion n’était pas propre à Qué­bec : à Mon­tréal, des files ont été aper­çues cette se­maine de­vant cer­taines suc­cur­sales. Les pé­nu­ries se constatent aus­si sur le site In­ter­net de la SQDC. Hier, sur 47 types de can­na­bis sé­ché of­ferts en ligne, 38 fai­saient dé­faut.

À Le­bour­gneuf, la conseillère a ex­pli­qué que l’ap­pro­vi­sion­ne­ment avait ces­sé du­rant le temps des Fêtes. « Jeu­di pro­chain de­vrait être un meilleur jour, parce que les com­mandes vont re­com­men­cer à ren­trer les lun­dis, mar­dis, mer­cre­dis, ce qui ne s’est pas fait du­rant le temps des Fêtes », a-t-elle ex­pli­qué.

PAS DE «PRO­JEC­TION» À LA SQDC

Presque trois mois après l’ou­ver­ture, est-il nor­mal qu’au­tant de rayons soient vides en ma­ga­sin ? La SQDC pense-t-elle pou­voir ré­ta­blir la si­tua­tion en 2019 ? Un porte-parole n’a pas sou­hai­té faire « de bi­lan ou de pro­jec­tion », hier.

« Au ni­veau de l’ap­pro­vi­sion­ne­ment, nous sui­vons la si­tua­tion de près avec nos four­nis­seurs qui sont à pied d’oeuvre pour ré­pondre à la de­mande de la SQDC », a as­su­ré Fa­brice Gi­guère, porte-parole de la SQDC.

Les suc­cur­sales vont conti­nuer de n’ou­vrir que quatre jours par se­maine, « jus­qu’à ce que la SQDC juge que l’ap­pro­vi­sion­ne­ment est suf­fi­sant pour of­frir un ser­vice de qua­li­té sept jours sur sept », ajoute M. Gi­guère.

Les clients dé­plorent le manque de pro­duits de­puis l’ou­ver­ture des suc­cur­sales de la SQDC. Dans son pre­mier mois d’ac­ti­vi­té, la SQDC a re­çu 58 plaintes de clients concer­nant la dis­po­ni­bi­li­té des pro­duits, d’après des chiffres ob­te­nus grâce à une de­mande d’ac­cès à l’in­for­ma­tion.

Cette si­tua­tion n’est pas propre au Qué­bec : des pé­nu­ries de can­na­bis sont consta­tées dans d’autres pro­vinces, no­tam­ment en On­ta­rio.

Lors d’une en­tre­vue de fin d’an­née avec La Presse ca­na­dienne, le pre­mier mi­nistre Jus­tin Tru­deau avait ad­mis que la pé­nu­rie était le plus im­por­tant dé­fi as­so­cié à la lé­ga­li­sa­tion.

PHOTO LA PRESSE, DA­VID BOI­LY

Les gens sont nom­breux à faire la file, le jeu­di, de­vant les suc­cur­sales de la SQDC. Sur la photo, celle de la rue Sainte-Ca­the­rine, à Mon­tréal.—

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.