Une pé­ti­tion contre la hausse de taxes et de sa­laire des élus

Le Progrès Weekend - - ACTUALITÉS - MY­RIAM GAU­THIER

Une pé­ti­tion ré­cla­mant l’an­nu­la­tion de la hausse de sa­laire des élus de Sa­gue­nay et de la hausse de taxes pré­vue pour 2019 a été lan­cée en ligne. Dans les deux cas, une aug­men­ta­tion in­dexée au taux d’in­fla­tion est plu­tôt de­man­dée. La pé­ti­tion, mise en ligne jeu­di, sous le nom « Contre la hausse exa­gé­rée du sa­laire des élu (e) s et des taxes mu­ni­ci­pales à Sa­gue­nay », avait ré­col­té plus de 900 si­gna­tures, ven­dre­di vers 19 h, sur le site Pe­ti­tions24 (https ://bit.ly/2RBal8E). L’ini­tia­tive est si­gnée par « Ac­tion ci­toyenne Sa­gue­nay ».

Un ci­toyen de Sa­gue­nay, Da­mien Gi­rard, a sou­li­gné sur sa page Fa­ce­book avoir mis en ligne la pé­ti­tion afin de ren­ver­ser ces deux hausses. « Je lance cette pé­ti­tion dans l’es­poir que notre conseil mu­ni­ci­pal à Sa­gue­nay en­tende rai­son. L’union fait la force, mer­ci de par­ta­ger en grand nombre ! », a-t-il pu­blié, jeu­di.

La pé­ti­tion dé­nonce la hausse sa­la­riale ré­tro­ac­tive vo­tée par les élus en oc­tobre ain­si que les hausses de taxes de 4,1 % en 2018 et de 3,9 % en 2019. La mai­resse de Sa­gue­nay, Jo­sée Né­ron, a sou­te­nu en dé­cembre que cette der­nière hausse de taxes était né­ces­saire en rai­son de la « si­tua­tion pré­caire » de la Ville et de l’en­det­te­ment de la mu­ni­ci­pa­li­té, qui est de plus de 500 M $.

L’au­teur de la pé­ti­tion dé­plore que cette hausse de taxes soit par­mi les plus fortes des grandes villes du Qué­bec, tan­dis que le taux d’in­fla­tion an­nua­li­sé était de 0,9 % dans la pro­vince, en no­vembre. Le sa­laire pas­se­ra de quelque 30 000$, en 2018, à un peu plus de 50 000$, en 2019, pour les élus de Sa­gue­nay.

AP­PUI DU PAR­TI DES CI­TOYENS DE SA­GUE­NAY

Le Par­ti des ci­toyens de Sa­gue­nay (PCS) ap­puie l’ini­tia­tive et en­cou­rage ses membres, ain­si que les ci­toyens de Sa­gue­nay, à si­gner la pé­ti­tion.

« Le Par­ti des ci­toyens dé­nonce de­puis le tout dé­but cette hausse sa­la­riale de 64 % du sa­laire de base des élus qui n’est en au­cune me­sure com­pa­rable à celle que l’on re­trouve dans les autres grandes villes du Qué­bec : 7 % à Sha­wi­ni­gan, 1,95 % à Ri­mous­ki, 0 % à Mon­tréal et à coût nul pour le contri­buable de TroisRi­vières », a af­fir­mé le chef du par­ti, Do­mi­nic Ga­gnon, par voie de com­mu­ni­qué.

DE 30 000 À 50 000 $

Le sa­laire pas­se­ra de quelque 30 000 $, en 2018, à un peu plus de 50 000 $, en 2019, pour les élus de Sa­gue­nay.

L’aug­men­ta­tion pre­nait ef­fet en jan­vier 2018. Les élus ont ain­si ob­te­nu un mon­tant ré­tro­ac­tif de 10 000 $, en no­vembre, après avoir vo­té la hausse sa­la­riale en oc­tobre.

Cette aug­men­ta­tion de sa­laire a été jus­ti­fiée par l’aug­men­ta­tion de la tâche de tra­vail de chaque conseiller mu­ni­ci­pal, dont le nombre est pas­sé de 19 à 15, lors des der­nières élec­tions mu­ni­ci­pales, en rai­son du re­dé­cou­page de la carte élec­to­rale.

Plu­sieurs villes à tra­vers le Qué­bec ont re­vu la ré­mu­né­ra­tion de leurs élus, dans les der­niers mois, en rai­son de mo­di­fi­ca­tions fis­cales aux al­lo­ca­tions de dé­penses.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.