Vers une re­traite bien mé­ri­tée

Le Progrès Weekend - - SPORTS - DAVE AINSLEY

Après sa car­rière d’ath­lète émé­rite, An­nie Pot­vin connaît tout au­tant de suc­cès comme en­traî­neuse. Avec plu­sieurs pro­té­gés qui gra­duent à des ni­veaux su­pé­rieurs, no­tam­ment dans les col­lèges amé­ri­cains, elle com­mence à pen­ser à une re­traite bien mé­ri­tée.

L’Al­ma­toise a brillé sur la scène in­ter­na­tio­nale à la fin des an­nées 70 et pen­dant les an­nées 80 en hep­tath­lon, dis­ci­pline qui re­groupe sept épreuves. Pour faire avan­cer sa car­rière, elle a quit­té la ré­gion en 1982 et elle a pris sa re­traite en 1989, no­tam­ment en rai­son des bles­sures. L’un de ses plus beaux ac­com­plis­se­ments reste une mé­daille d’ar­gent lors des Jeux Pan­amé­ri­cains, au Vénézuéla.

«Ça fait un bon bout de temps», laisse-t-elle tom­ber. Après une pause de quelques an­nées, elle s’est lan­cée comme en­traî­neuse, dé­lais­sant au pas­sage sa car­rière d’en­sei­gnante pour s’y consa­crer. «Après, je re­tour­ne­rai peut-être à l’en­sei­gne­ment quand je dé­ci­de­rai que c’est as­sez», de convier An­nie Pot­vin. Dans ses tâches, elle fait éga­le­ment du re­cru­te­ment, d’au­tant plus de­puis l’ins­tau­ra­tion d’un pro­gramme sport-études. «Il y a énor­mé­ment de po­ten­tiel. Il faut les dé­tec­ter et aus­si les in­té­res­ser au sport», d’in­sis­ter An­nie Pot­vin. Les ef­forts rap­portent pour les di­ri­geants du pro­gramme la­val­lois avec plu­sieurs ath­lètes qui gra­vissent les éche­lons, ce qui amène des sé­pa­ra­tions dif­fi­ciles pour An­nie Pot­vin.

Quatre ath­lètes, Ta­tia­na Aho­lou (Ken­tu­cky), Ch­loé Royce (Ma­ry­land), Ash­ley Ger­main (re­cru­tée, mais pas de choix) et Jay­mie O’con­nor (South Da­ko­ta State) font ou fe­ront bien­tôt par­tie d’un pro­gramme uni­ver­si­taire amé­ri­cain.

«Ce n’est pas mon ob­jec­tif, mais pour elles, c’est leur rêve. C’est plate parce que je les construis et elles s’en vont, mais c’est comme ça», sou­ligne-t-elle.

«Ce n’est pas que je suis tan­née, au contraire. Je fais plu­sieurs ac­ti­vi­tés par rap­port à l’ath­lé­tisme qui m’in­té­ressent beau­coup. Quand tes ath­lètes s’en vont, ça de­vient dé­mo­ti­vant. Il faut re­com­men­cer à la base avec d’autres, mais la route est longue», de ra­con­ter l’Al­ma­toise, pré­ci­sant qu’elle a pré­sen­te­ment sous la main d’ex­cel­lents ath­lètes de 15 et 16 ans qu’elle veut ai­der à che­mi­ner, ce qui se­ra pro­ba­ble­ment son der­nier groupe, avoue-t-elle.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.