MacBook Air et Google Pixel Slate au banc d’es­sai

Le Progrès Weekend - - LE PROGRÈS TECHNOLOGIQUE -

Le nou­veau MacBook Air a dé­sor­mais un de­si­gn s’ap­pa­ren­tant à ce­lui du MacBook Pro, dé­lais­sant ain­si au pas­sage la concep­tion clas­sique qui da­tait d’une di­zaine d’an­nées. Au mo­ment de mon test, j’ai pu faire le com­pa­ra­tif avec le mo­dèle pré­cé­dent que j’avais, comme par ha­sard, en ma pos­ses­sion. En ayant la chance d’avoir le mo­dèle fin 2015 et le mo­dèle fin 2018 l’un à cô­té de l’autre, j’ai fait une com­pa­rai­son très pré­cise des per­for­mances. ain­si deux cen­ti­mètres en lar­geur et en pro­fon­deur. L’écran Re­ti­na de 13.3 pouces couvre main­te­nant tout l’es­pace, of­frant au pas­sage une meilleure ré­so­lu­tion, ain­si qu’un ren­du des cou­leurs net­te­ment su­pé­rieur au mo­dèle pré­cé­dent. Le bou­ton de mise en marche de l’ap­pa­reil est main­te­nant mu­ni de la tech­no­lo­gie Touch ID qui fait la re­con­nais­sance des em­preintes di­gi­tales tout comme sur mon por­table HP du dé­but des an­nées 2000.

Avec le der­nier mo­dèle, Apple est fi­dèle à sa ré­pu­ta­tion et nous pré­sente un or­di­na­teur de très grande qua­li­té avec un de­si­gn en­core plus agréable à l’oeil ! De­puis plus d’une dé­cen­nie, le MacBook Air est l’or­di­na­teur com­pact par ex­cel­lence et le mo­dèle fin 2018 ne fait pas ex­cep­tion à la règle. Le pe­tit por­table est très ré­ac­tif et est en par­faite sym­biose avec OSX Mo­jave, le nec plus ul­tra des sys­tèmes d’ex­ploi­ta­tion chez Apple. Tout comme sur le MacBook Pro, Apple est pas­sé au USB-C en sous­trayant les ports USB conven­tion­nels, mais conserve tout de même la bonne vieille prise d’écou­teur clas­sique.

Comme j’avais le nou­veau et l’an­cien mo­dèles en même temps, j’ai fait pas­ser aux deux or­di­na­teurs une bat­te­rie de tests com­pa­ra­tifs et quelle ne fut pas ma sur­prise de consta­ter que les per­for­mances sont très si­mi­laires.

J’ai ef­fec­tué une dou­zaine de tests éche­lon­nés sur une pé­riode d’une se­maine afin d’avoir l’heure juste sur les per­for­mances des deux or­di­na­teurs et le nou­veau mo­dèle se veut en moyenne 17% plus per­for­mant au ni­veau du pro­ces­seur et 9% au ni­veau de la carte gra­phique. Est-ce que la dif­fé­rence de prix de 300$ est jus­ti­fiable étant don­né que les per­for­mances sont très si­mi­laires ? Voi­ci ce qui pour­rait jus­ti­fier (ou non) la sé­lec­tion du nou­veau mo­dèle.

Il y a quelques se­maines, je suis tom­bé lit­té­ra­le­ment sous le charme du nou­vel iPad Pro, ce qui place la barre très haute pour la nou­velle ta­blette de Google la Pixel Slate. Jus­qu’à main­te­nant, les pro­duits de Google sont très sur­pre­nants en terme de qua­li­té et d’ef­fi­ca­ci­té et la ta­blette Pixel Slate ne fait pas ex­cep­tion. Le boi­tier mé­tal­lique nous donne le sen­ti­ment que l’on a un pro­duit de qua­li­té entre les mains. Le cla­vier dans sa confi­gu­ra­tion avec le pa­vé tac­tile est très si­mi­laire à ce­lui d’un or­di­na­teur por­table com­plet. Il se po­si­tionne de dif­fé­rentes fa­çons afin d’avoir la meilleure er­go­no­mie pos­sible sauf qu’il se tient un peu mal lors­qu’il est pla­cé di­rec­te­ment sur les jambes. Le sty­let est quant à lui beau­coup moins agréable à l’uti­li­sa­tion que ce­lui d’Apple de nou­velle gé­né­ra­tion et ne peut se ran­ger sur la ta­blette après uti­li­sa­tion. Les haut-par­leurs offrent un son sté­réo de bonne qua­li­té com­pa­rable au pro­duit Apple tan­dis que l’écran bien qu’il soit de bonne ré­so­lu­tion n’ar­rive pas en­core à la hau­teur de ce­lui du iPad Pro.

À l’uti­li­sa­tion, on se rend vite compte que l’ap­proche de Google est fort dif­fé­rente de celle d’Apple se rap­pro­chant beau­coup plus de la stra­té­gie de Mi­cro­soft et de sa ta­blette Sur­face Pro. Par contre, les li­mi­ta­tions de Ch­rome Os font en sorte que la Pixel Slate n’est pas aus­si po­ly­va­lente que la Sur­face Pro de Mi­cro­soft qui tourne sous Win­dows 10, mais elle est tout de même plus ra­pide. Je re­com­mande la Pixel Slate à ceux qui sont fa­mi­liers avec l’en­vi­ron­ne­ment Google (Google Doc et com­pa­gnie), mais si vous re­cher­chez un pro­duit pro­fes­sion­nel pour la pho­to ou le des­sin, op­tez pour le iPad Pro. Pour ceux qui re­cherchent un or­di­na­teur de for­mat ta­blette sans faire de com­pro­mis, tour­nez-vous vers la Mi­cro­soft Sur­face Pro.

Le MacBook Air est dis­po­nible en trois cou­leurs de boi­tier: gris cos­mique, ar­gent et or comme illus­tré sur la pho­to.

La ta­blette Google Pixel Slate pos­sède un écran de 12,9 pouces, le cla­vier op­tion­nel pos­sède un pa­vé tac­tile comme sur un or­di­na­teur por­table.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.