Charles Poulin confir­mé par les li­bé­raux dans le com­té de Saint-Fran­çois

Le Progres de Coaticook - - Actualités - VINCENT CLICHE vcliche@le­progres.net

ÉLEC­TIONS. L’ex-conseiller municipal coa­ti­coo­kois et homme d’af­faires Charles Poulin por­te­ra les cou­leurs du Par­ti li­bé­ral du Qué­bec dans le com­té de Saint-Fran­çois, lors des élec­tions gé­né­rales du 1er oc­tobre pro­chain.

Sa no­mi­na­tion a été confir­mée lors d’une as­sem­blée d’in­ves­ti­ture te­nue le 13 avril der­nier, du cô­té de Sher­brooke. Quelques jours après sa dé­si­gna­tion, le can­di­dat dit tou­jours « flot­té sur une grande vague d’amour ». Il rap­pelle éga­le­ment les rai­sons pour les­quelles il sou­haite s’en­ga­ger sur la scène pro­vin­ciale. « Se lancer en po­li­tique est une longue dé­ci­sion ré­flé­chie. Il y a dé­jà un bon mo­ment que je vou­lais réa­li­ser ce rêve d’avoir la pos­si­bi­li­té de re­pré­sen­ter les ci­toyens de Saint-Fran­çois à l’As­sem­blée na­tio­nale. Je suis im­pli­qué en po­li­tique de­puis long­temps et j’ai vu à quel point les po­li­ti­ciens peuvent faire une vraie dif­fé­rence dans la vie des gens », in­dique ce­lui qui est éga­le­ment phy­sio­thé­ra­peute.

D’ici à ce que la cam­pagne élec­to­rale ne soit dé­clen­chée dans quelques mois, M. Poulin sou­haite ren­con­trer la grande ma­jo­ri­té des 56 000 élec­teurs de la cir­cons­crip­tion de Saint-Fran­çois. Un dé­fi im­mense, dit-il. « Je veux y al­ler un élec­teur à la fois et uti­li­ser toutes les pla­te­formes qui s’offrent à moi pour y ar­ri­ver. En po­li­tique, j’ai ap­pris qu’il est im­por­tant d’écou­ter tout le monde. Je sou­haite donc in­té­grer les idées de bien des gens à ma propre pla­te­forme ain­si qu’à celle du par­ti », in­dique-t-il.

Bien qu’il soit en­core tôt pour par­ler d’en­jeux, le can­di­dat li­bé­ral dans Saint-Fran­çois pro­pose de mi­ser sur la po­li­tique bio­ali­men­taire du gou­ver­ne­ment en place pour avan­cer quelques idées. « Elle peut s’ap­pli­quer à bien des ni­veaux, comme en édu­ca­tion, pour le CRIFA, par exemple, ajout M. Poulin. Ques­tion pro­duc­tion, on pour­rait ai­der cer­taines en­tre­prises à al­lon­ger leur pé­riode de ré­colte. En trans­for­ma­tion, on pour­rait fa­ci­li­ter l’em­bauche de main-d’oeuvre. Quant à la mise en mar­ché, on pour­rait fa­vo­ri­ser l’achat de pro­duits lo­caux par nos ins­ti­tu­tions. »

(Photo Le Pro­grès de Coa­ti­cook – Da­ny Jacques)

Le can­di­dat li­bé­ral dans Saint-Fran­çois aux pro­chaines élec­tions, Charles Poulin (à droite), est ici ac­com­pa­gné de l’ac­tuel dé­pu­té de Saint-Fran­çois, Guy Har­dy, et de l’an­cienne dé­pu­tée de Saint-Fran­çois, de 1985 à 2012, Mo­nique Ga­gnon-Trem­blay.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.