« Il de­vra re­par­tir à zé­ro et nous pré­sen­ter son pro­jet »

Le Progres de Coaticook - - Actualités - VINCENT CLICHE vcliche@le­progres.net

EX­PLI­CA­TION. La mai­resse de Wa­ter­ville, Na­tha­lie Du­puis, est stricte dans le dos­sier du pro­prié­taire de la mi­ni-mai­son en forme de ti­pi for­cé de plier bagage dans quelques jours. « S’il veut re­ve­nir s’ins­tal­ler ici, il de­vra re­par­tir à zé­ro et nous pré­sen­ter son pro­jet pour qu’on l’éva­lue. »

Dans sa forme ac­tuelle, l’ha­bi­ta­tion contre­ve­nait à quatre rè­gle­ments mu­ni­ci­paux. Pour ces rai­sons, la Mu­ni­ci­pa­li­té a de­man­dé à ce que la construc­tion soit dé­man­te­lée. « Là où on en est ren­du est le fruit d’un long pro­ces­sus, ex­plique Mme Du­puis. Ça pro­vient d’une plainte d’un ci­toyen qui s’est in­ter­ro­gé sur cette ré­si­dence et a vou­lu, lui aus­si, en avoir une. On lui a dit non, alors il a de­man­dé à sa­voir pour­quoi [ M. Beau­dette] pou­vait en avoir une. C’était dans son droit. »

À l’ori­gine, la mai­resse de Wa­ter­ville ne se sou­vient pas d’avoir vu le pro­jet de mi­ni-mai­son en forme de ti­pi. « Prin­ci­pa­le­ment, ce qu’on lui re­proche, c’est d’avoir une deuxième ré­si­dence sur un ter­rain zo­né vert où il n’est pos­sible d’en avoir qu’une », pré­cise-t-elle.

Une fois qu’il au­ra dé­man­te­lé sa ré­si­dence, il pour­ra pré­sen­ter son pro­jet à la Mu­ni­ci­pa­li­té une fois de plus, dans les règles de l’art, es­père la pre­mière ma­gis­trate. Car le pro­jet est fort in­té­res­sant à ses dires. « Fran­che­ment, je le trouve gé­nial, pour­suit- elle. Il est dif­fi­cile d’être contre ce genre d’ini­tia­tive. »

« Ce­pen­dant, elle n’était pas à sa place à cet en­droit. On ai­me­rait bien dé­ve­lop­per un sec­teur de ce type d’ha­bi­ta­tion, prin­ci­pa­le­ment dans notre noyau ur­bain. »

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.