Le chef de la CAQ sous le charme de la Lai­te­rie de Coa­ti­cook

Le Progres de Coaticook - - La Une - VINCENT CLICHE vcliche@le­progres.net

PO­LI­TIQUE. Le chef de la Coa­li­tion Ave­nir Qué­bec, Fran­çois Le­gault, s’est ar­rê­té à la Lai­te­rie de Coa­ti­cook, le 30 juillet der­nier, ques­tion de ser­rer la pince aux élec­teurs et de dé­gus­ter une crème gla­cée. Le po­li­ti­cien en a aus­si pro­fi­té afin de mar­te­ler son mes­sage à sa­veur éco­no­mique à quelques se­maines du dé­clen­che­ment des élec­tions pro­vin­ciales.

Le chef de la Coa­li­tion Ave­nir Qué­bec a éga­le­ment rap­pe­lé son in­ten­tion d’abais­ser la taxe sco­laire à 0,10 $ du 100 $ d’éva­lua­tion par­tout en pro­vince.

Se­lon lui, l’Es­trie pour­rait être une ré­gion dé­ter­mi­nante afin de connaître l’iden­ti­té du pro­chain gou­ver­ne­ment le 1er oc­tobre pro­chain. « Si on se fie aux son­dages, on pour­rait ra­vir les cinq com­tés [ de l’Es­trie, dont Saint-Fran­çois]. Je suis ve­nu sou­vent et je vais conti­nuer de ve­nir sou­vent [ dans la ré­gion]. J’ai bon es­poir qu’on fasse cinq gains en Es­trie, ce qui n’est quand même pas rien. En même temps, on ne prend ja­mais rien pour ac­quis. »

La can­di­date ca­quiste dans Saint-Fran­çois, Ge­ne­viève Hé­bert, se ré­jouit du pas­sage de son chef dans son com­té. « Son ap­pui est si­gni­fi­ca­tif, car c’est signe d’un chef qui a confiance en son équipe et ses can­di­dats. Il croit en Saint-Fran­çois et il veut y faire une per­cée. »

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.