Il dé­mé­nage sa mi­ni-mai­son de Wa­ter­ville à East An­gus

Le Progres de Coaticook - - Actualités - VINCENT CLICHE vcliche@le­progres.net

IM­MO­BI­LIER. For­cé de quit­ter Wa­ter­ville à la de­mande de cette Mu­ni­ci­pa­li­té, le pro­prié­taire de la mi­ni-mai­son en forme de ti­pi s’est trou­vé un nou­veau chez-soi du cô­té d’East An­gus.

Ren­con­tré alors qu’il pro­cé­dait au dé­man­tè­le­ment de sa ré­si­dence le 8 août der­nier, Serge Beau­dette se dit bien évi­dem­ment dé­çu de quit­ter, mais de­meure se­rein. « C’est la fin d’une aven­ture et le dé­but d’une autre », af­firme-t-il avec aplomb.

Grâce à ses nom­breuses sor­ties au cours des der­niers jours, M. Beau­dette a pu dé­ni­cher un en­droit pour s’éta­blir. Le Cam­ping de la Val­lée heu­reuse, à East An­gus, lui ouvre en ef­fet ses portes. « Au dé­part, on de­vait re­mi­ser la mi­ni- mai­son, se rap­pelle- t- il. Ça ne fai­sait pas beau­coup de sens, sur­tout avec le mode de vie [ peu éner­gi­vore] que j’ai adop­té. L’in­vi­ta­tion au cam­ping me per­met­tra de vivre cette tran­si­tion et j’en suis très re­con­nais­sant. C’est cer­tain que je ne pour­rai pas faire mon jardin en per­ma­cul­ture, creu­ser un ca­veau pour en­tre­po­ser mes ali­ments ou en­core ré­cu­pé­rer au­tant d’eau de pluie, mais, là- bas, je n’au­rais plus à me cas­ser la tête avec tous les as­pects lé­gaux. Les der­niers mois ont été très dif­fi­ciles. »

Même s’il avait sou­hai­té ren­con­trer quelques élus afin de dis­cu­ter l’ave­nir de ce type d’ins­tal­la­tions, au­cun conseiller ni maire n’a été vi­si­ter sa ré­si­dence. « J’ai tout de même l’im­pres­sion qu’on a fait avan­cer le dos­sier. J’ai aus­si bon es­poir de pou­voir re­ve­nir un jour, à Wa­ter­ville, et qu’on puisse trou­ver un ter­rain d’en­tente », conclut M. Beau­dette.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.