La si­tua­tion se re­place

Le Progrès Weekend - - ACTUALITÉS - ANNIE-CLAUDE BRISSON ac­bris­[email protected]­quo­ti­dien.com

Après une pause for­cée de près de deux mois, la Mai­son Co­lombe-Veilleux de Dol­beau-Mis­tas­si­ni de­vrait rou­vrir ses portes en dé­but de se­maine. L’em­bauche de per­son­nel ain­si que la créa­tion d’un poste de di­rec­tion gé­né­rale per­mettent la re­prise des ser­vices de l’éta­blis­se­ment de soins pal­lia­tifs. « La fer­me­ture obli­gée nous a ame­nés à une ré­flexion et à un exer­cice de consul­ta­tion. Un man­dat de diag­nos­tic or­ga­ni­sa­tion­nel a été confié à la firme Mal­lette », a ex­pli­qué, dans un en­tre­tien au Pro­grès, le pré­sident du conseil d’ad­mi­nis­tra­tion, Pierre Hé­bert.

Le bi­lan du che­min par­cou­ru de­puis l’ou­ver­ture de l’or­ga­nisme, en mai 1991, est à l’ori­gine de quelques chan­ge­ments et amé­lio­ra­tions. Le conseil d’ad­mi­nis­tra­tion a d’ailleurs pro­cé­dé à la no­mi­na­tion d’une di­rec­trice gé­né­rale au cours des der­niers jours. Ma­riePierre Tremblay, qui oc­cupe cette nou­velle fonc­tion, a dé­jà amor­cé le tra­vail au sein de la mai­son de soins pal­lia­tifs qui est ac­ces­sible aux 25 000 ré­si­dants de la MRC de Ma­ria-Chap­de­laine.

Trois nou­velles in­fir­mières, des pré­po­sés et du per­son­nel pour la cui­sine s’ajou­te­ront aux em­ployés exis­tants. Afin d’as­su­rer un ser­vice de qua­li­té aux bé­né­fi­ciaires, sept jours sur sept et 24 heures sur 24, la Mai­son Co­lombe-Veilleux, qui est le plus pe­tit éta­blis­se­ment de soins pal­lia­tifs au Qué­bec, a be­soin de six em­ployés.

« C’est un vent de re­nou­veau. Ce fut dif­fi­cile de fer­mer. Ce­la nous a per­mis de faire le tour de nos em­ployés et de re­par­tir sur de bonnes bases », a af­fir­mé M. Hé­bert.

Ce der­nier as­sure avoir été ap­puyé par la po­pu­la­tion lors de cette épreuve. Il sou­ligne éga­le­ment la col­la­bo­ra­tion de Ser­vice Qué­bec qui ap­porte son aide à tra­vers des pro­grammes d’aide exis­tants.

Rap­pe­lons que faute de per­son­nel, la Mai­son Co­lombe-Veilleux a été for­cée, quelques jours avant les Fêtes, d’in­ter­rompre ses ser­vices. La fer­me­ture tem­po­raire avait obli­gé trois clients à quit­ter l’en­droit.

— AR­CHIVES LE PRO­GRÈS, GIMMY DESBIENS

La Mai­son Co­lombe-Veilleux de Dol­beau-Mis­tas­si­ni de­vrait rou­vrir ses portes en dé­but de se­maine. L’em­bauche de per­son­nel et d’une di­rec­trice gé­né­rale per­met la re­prise des ser­vices.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.