Une nou­velle vi­sion du de­si­gn d’in­té­rieur

Deux Sa­gue­néennes der­rière la pla­te­forme en ligne Hop De­co

Le Progrès Weekend - - AFFAIRES - PATRICIA RAINVILLE prain­[email protected]­quo­ti­dien.com

Une toute pre­mière pla­te­forme ca­na­dienne de de­si­gn d’in­té­rieur 100 % ac­ces­sible en ligne a été lan­cée à l’au­tomne. Hop De­co se veut un ser­vice de dé­co­ra­tion clé en main, pen­sé par deux Sa­gue­néennes main­te­nant ins­tal­lées à Mon­tréal. Anne Tremblay et Alix Boi­vin sont deux jeunes femmes ori­gi­naires de Sa­gue­nay. Elles ont quit­té la ré­gion pour étu­dier dans la mé­tro­pole, où elles oeuvrent dans leur do­maine res­pec­tif de­puis plu­sieurs an­nées dé­jà. La pre­mière est de­si­gner d’in­té­rieur et la deuxième est di­rec­trice mar­ke­ting.

À l’au­tomne, avec deux autres par­te­naires d’af­faires, elles ont lan­cé Hop De­co, un ser­vice en ligne per­met­tant aux clients de pla­ni­fier leur dé­co­ra­tion et leur fi­ni­tion de dé­cors de A à Z.

« Je tra­vaille en de­si­gn d’in­té­rieur de­puis quelques an­nées dé­jà et je me ren­dais compte que lors­qu’était venu le temps de la dé­co­ra­tion, après des se­maines de ré­no­va­tions, par exemple, les gens en avaient un peu as­sez. Nous avons son­gé à quelque chose qui se­rait plus ac­ces­sible, moins contrai­gnant. Nous avons vu que ce genre de plateformes s’of­fraient de­puis un cer­tain temps dé­jà aux États-Unis et en Eu­rope, mais que ce n’était pas vrai­ment ac­ces­sible au Ca­na­da. Oui, il y a des de­si­gners et des dé­co­ra­teurs qui tra­vaillent avec le Web, no­tam­ment par cour­riel ou pour l’achat des ob­jets de dé­co­ra­tion. Mais des plans et des conseils clé en main et ac­ces­sibles sur une seule pla­te­forme, tout en pou­vant cla­var­der avec un de­si­gner, il n’y en avait pas », a ex­pli­qué l’une des fon­da­trices, Anne Tremblay, lors d’un en­tre­tien té­lé­pho­nique ac­cor­dé au Pro­grès cette se­maine.

Mi­sant sur une uti­li­sa­tion simple et convi­viale, le pro­ces­sus com­plet se fait en ligne et nul be­soin de se dé­pla­cer ou de prendre ren­dez-vous

Anne Tremblay et Alix Boi­vin sont ac­com­pa­gnées par San­drine Lus­sier et Jean-Phi­lippe Tur­cotte dans cette aven­ture.

Mi­sant sur une uti­li­sa­tion simple et convi­viale, le pro­ces­sus com­plet se fait en ligne et nul be­soin de se dé­pla­cer ou de prendre ren­dez-vous. « Cette nou­velle vi­sion d’un ser­vice de de­si­gn in­té­rieur per­met une li­ber­té d’exé­cu­tion pour ain­si lais­ser place aux idées dé­co les plus au­da­cieuses », ex­plique Anne Tremblay.

« En fai­sant des pro­jets de ré­no­va­tion ou de construc­tion, je voyais bien que le pro­ces­sus de fi­ni­tion et de dé­co­ra­tion était lais­sé de cô­té, puisque les gens étaient un peu épui­sés. Alors ils lais­saient le pro­jet in­ache­vé. Nous vou­lions vrai­ment of­frir un ser­vice fa­ci­li­tant », a ajou­té la de­si­gner.

SÉ­LEC­TION DE STYLES

Les clients sont in­vi­tés à choisir un style, puis des cro­quis leur sont sou­mis par une équipe de pro­fes­sion­nels. Le client peut en­suite op­ter pour la pro­po­si­tion ou de­man­der des ajus­te­ments. Tout peut se faire via cla­var­dage.

Cette nou­velle vi­sion d’un ser­vice de de­si­gn in­té­rieur per­met une li­ber­té d’exé­cu­tion pour ain­si lais­ser place aux idées dé­co les plus au­da­cieuses. — Anne Tremblay

Une fois les plans ac­cep­tés, le client re­çoit une liste d’achat pour ter­mi­ner son dé­cor.

« Hop De­co per­met d’ob­te­nir un dé­cor unique et sty­li­sé, peu im­porte l’en­droit où ils ha­bitent, sans contrainte de temps et adap­table à tous les bud­gets. La pla­te­forme en­cou­rage éga­le­ment l’achat lo­cal, lorsque vient le temps de ma­ga­si­ner les cou­leurs ou les ob­jets choi­sis », sou­ligne Anne Tremblay.

« Nous of­frons évi­dem­ment les styles au goût du jour, comme le rus­tique chic, par exemple. Il y en a vrai­ment pour tous », a ajou­té Mme Tremblay, qui est bien fière de cette nou­velle pla­te­forme.

« Ça va bien, nous avons une belle ré­ponse. C’est cer­tain qu’en lan­çant la pla­te­forme avant les Fêtes, ce n’était peut-être pas le ti­ming idéal, mais nous connais­sons un bon dé­part », note la jeune femme.

Il est pos­sible de choisir dif­fé­rents for­faits, à des coûts va­riant entre 160 et 560 $. Pour plus de dé­tails, vi­si­tez le www.hop­de­co.ca.

— PHO­TOS COURTOISIE

Anne Tremblay, qui ap­pa­raît ici à droite, est ori­gi­naire du Sa­gue­nay, mais s’est ins­tal­lée à Mon­tréal pour étu­dier en de­si­gn d’in­té­rieur. Alix Boi­vin (à gauche) est éga­le­ment du Sa­gue­nay.

— PHO­TOS COURTOISIE

Les clients sont in­vi­tés à choisir un style, puis des cro­quis leur sont sou­mis par une équipe de pro­fes­sion­nels.

D’ÉCRAN — PHO­TO CAP­TURE

Les in­ter­nautes peuvent choisir leur style via la pla­te­forme.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.