Une pre­mière mé­daille d’or pour Kris­tof­fer­sen

Le Progrès Weekend - - DÉCÈS - STEVE DOUGLAS

ARE, Suède - Hen­rik Kris­tof­fer­sen a fi­na­le­ment rem­por­té une mé­daille aux championnats du monde de ski - et à sa grande sur­prise, il s’agit d’une mé­daille d’or. Le Nor­vé­gien a réa­li­sé une brillante deuxième manche sous les pro­jec­teurs pour de­van­cer Alexis Pin­tu­rault, me­neur à l’is­sue de la pre­mière manche, et le fa­vo­ri Mar­cel Hir­scher et il a rem­por­té le sla­lom géant avec une avance de 0,20 se­conde.

Hir­scher a mis la main sur la mé­daille d’ar­gent et Pin­tu­rault a ob­te­nu la mé­daille de bronze, à 0,42 se­conde de Kris­tof­fer­sen, qui s’est ac­crou­pi sur un ge­nou et a ser­ré le poing de­vant des par­ti­sans nor­vé­giens en liesse après la confir­ma­tion de sa vic­toire.

Kris­tof­fer­sen avait ter­mi­né qua­trième à ses trois der­nières courses aux championnats du monde - le sla­lom géant et le sla­lom en 2017 et le sla­lom en 2015.

« Il était temps de ga­gner une mé­daille, a dé­cla­ré Kris­tof­fer­sen, âgé de 24 ans. C’est in­croyable. Je ne sais pas quoi dire. »

La der­nière vic­toire de Kris­tof­fer­sen en sla­lom géant re­mon­tait à Me­ri­bel en 2016 et il s’est re­trou­vé sou­vent der­rière Hir­scher, sep­tuple vain­queur du clas­se­ment gé­né­ral de la Coupe du monde, cham­pion olym­pique et mon­dial en titre du sla­lom géant.

« Per­sonne ne skie au­tant que les Nor­vé­giens sur de la neige ra­mol­lie par le temps doux, a-til ex­pli­qué. Même si je ne me suis pas en­traî­né de­puis très long­temps dans ces condi­tions en sla­lom géant, je l’ai fait de­puis mon en­fance. »

La pré­pa­ra­tion de Hir­scher en vue de la course a été af­fec­tée par une grippe qui l’a gar­dé au lit pen­dant une grande par­tie des deux der­niers jours.

Il dé­te­nait une avance de huit cen­tièmes sur Kris­tof­fer­sen après une pre­mière manche sans er­reur, mais il est sor­ti un peu large de deux portes dans la par­tie su­pé­rieure de la deuxième manche et a per­du 0,41 se­conde dans la par­tie cen­trale. « La deuxième place, c’est le pre­mier per­dant, mais Hen­rik a connu une jour­née in­croyable avec deux belles manches, a re­con­nu Hir­scher. Hen­rik fi­gure par­mi les meilleurs de­puis si long­temps. Il était plus que prêt pour un titre mon­dial. »

Au su­jet de sa san­té, Hir­scher a pré­ci­sé : « Je suis heu­reux, car hier à la même heure, je me sen­tais vrai­ment mal. »

Pour Pin­tu­rault, il s’agis­sait de sa deuxième mé­daille des championnats après avoir rem­por­té le com­bi­né al­pin, lun­di.

—PHO­TO AFP

Hen­rik Kris­tof­fer­sen.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.