Per­ry Pearn pour­suit son ap­pren­tis­sage

Le Progrès Weekend - - SPORTS - DAN RALPH

TO­RON­TO - Ça reste du ho­ckey, mais Per­ry Pearn tra­vaille à peau­fi­ner son ap­proche. L’an­cien en­traî­neur ad­joint dans la Ligue na­tio­nale de ho­ckey agit main­te­nant à titre d’en­traî­neur­chef de l’équipe ca­na­dienne fé­mi­nine de ho­ckey. Âgé de 67 ans, l’Al­ber­tain amène avec lui plus de 20 ans d’ex­pé­rience comme en­traî­neur, mais c’était au ho­ckey mas­cu­lin. Il a éga­le­ment ac­quis de l’ex­pé­rience comme en­traî­neur-chef à l’in­ter­na­tio­nal, me­nant Équipe Ca­na­da ju­nior vers une conquête de la mé­daille d’or en 1993. Pearn, qui a été en­traî­neur-chef d’une équipe pour la der­nière fois lors de la sai­son 1994-95, avec les Ti­gers de Me­di­cine Hat, ad­met qu’il ap­prend tou­jours en ho­ckey fé­mi­nin, mais qu’il est heu­reux d’ap­prendre que ses joueuses veulent être en­traî­nées.

« Elles ont l’es­prit ou­vert, elles veulent être meilleures et elles tra­vaillent du­re­ment pour le de­ve­nir, a dé­cla­ré Pearn, jeu­di soir, à la suite d’une vic­toire de 4-3 du Ca­na­da contre les États-Unis. D’un point de vue d’en­traî­neur, je ne peux pas dire que c’est un rêve, mais c’est un tra­vail gra­ti­fiant de sa­voir que tu es im­por­tant et ap­pré­cié. Je crois tou­te­fois qu’elles ont be­soin de quel­qu’un pour les pous­ser. »

DE­PUIS PYEONGCHANG

Pearn a re­joint le pro­gramme na­tio­nal fé­mi­nin en tant qu’en­traî­neur ad­joint pen­dant les Jeux olym­piques de Pyeongchang, en 2018. Là-bas, les Ca­na­diennes ont per­du 3-2 en tirs de bar­rage contre les Amé­ri­caines lors du match de la mé­daille d’or.

Pearn a en­suite pris les fonc­tions d’en­traî­neur-chef à temps pour la Coupe des quatre na­tions de 2018, qui a eu lieu en no­vembre à Sas­ka­toon. Une fois de plus, le Ca­na­da s’est conten­té de la mé­daille d’ar­gent après une dé­faite de 5-2 contre les États-Unis.

La vic­toire de jeu­di du Ca­na­da a ni­ve­lé le poin­tage 1-1 dans cette sé­rie ami­cale au meilleur de trois af­fron­te­ments contre ses éter­nels ri­vaux. Le match dé­ci­sif est pré­vu di­manche, à De­troit.

Une des le­çons re­ti­rées par Pearn est l’im­por­tance de ga­gner, plus par­ti­cu­liè­re­ment pour la lon­gé­vi­té d’un en­traî­neur-chef.

« Nous avions joué trois matchs contre les Amé­ri­caines de­puis que j’étais à la barre de l’équipe et nous n’en avions ga­gné au­cun. Tu veux tou­jours te re­trou­ver dans la co­lonne des vic­toires, a af­fir­mé Pearn. Dans ce sport, si vous ne pou­vez pas vaincre les États-Unis, ils vont trou­ver quel­qu’un d’autre ca­pable de le faire. »

—AR­CHIVES PC

Per­ry Pearn di­rige l’équipe fé­mi­nine de­puis no­vembre der­nier.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.