LE RÉCIT D’EVELYN

Le Progrès Weekend - - LE MAG -

DYSPHORIE DU GENRE

Ce­la si­gni­fie qu’une per­sonne éprouve, en tout temps et sou­vent de­puis le plus jeune âge, un très grand in­con­fort à la fois phy­sique et men­tal par rap­port à son genre as­si­gné. Alors que son corps est ce­lui d’un gar­çon par exemple, sa tête et son coeur af­firment plu­tôt le contraire. C’est comme si son corps et son cer­veau lui en­voyaient constam­ment des mes­sages contra­dic­toires et dif­fi­ciles à ré­con­ci­lier.

TRANS­GENRE

Les in­di­vi­dus trans­genres ont les at­tri­buts bio­lo­giques d’un sexe tout en ayant le sen­ti­ment pro­fond d’ap­par­te­nir à l’autre sexe. Un gar­çon s’af­fir­mant de la sorte se­ra qua­li­fié d’ef­fé­mi­né parce qu’il ne cor­res­pond pas à l’image ou au rôle or­di­nai­re­ment dé­vo­lu aux hommes. Il en se­ra de même pour une femme ju­gée trop « mas­cu­line ».

TRANSSEXUEL

Les per­sonnes trans­sexuelles ont, contrai­re­ment aux trans­genres, en­tre­pris de changer de sexe pour être en ac­cord avec le res­sen­ti pro­fond. Cer­tains se contentent de simples trai­te­ments hor­mo­naux, alors que d’autres re­courent à la chi­rur­gie.

CIS­GENRE

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.