Le bar rayé re­tient l’at­ten­tion

Le Quotidien - - ACTUALITÉS - GUILLAUME ST-PIERRE gst-pierre@le­quo­ti­dien.com

La si­tua­tion du bar rayé a re­te­nu l’at­ten­tion des pê­cheurs, jeu­di soir, lors d’une soi­rée d’in­for­ma­tions te­nue à la ma­ri­na de Chi­cou­ti­mi afin de sen­si­bi­li­ser les adeptes de la pêche dans la ri­vière Sa­gue­nay. Di­vers agents de pro­tec­tion pro­vin­ciaux et fé­dé­raux en ont pro­fi­té pour rap­pe­ler les rè­gle­ments, zones et es­pèces à res­pec­ter dans le cadre de la 20e édi­tion du Tour­noi de pêche Sa­gue­nay dé­bu­tant ven­dre­di ma­tin.

Le bar rayé est une es­pèce in­di­gène pré­sen­te­ment en ré­ta­blis­se­ment, puis­qu’elle a dis­pa­ru du fleuve Saint-Laurent dans les an­nées 60. Deux po­pu­la­tions (l’une pro­ve­nant de la ri­vière Mi­ra­mi­chi, au Nou­veau-Bruns­wick, l’autre étant celle du fleuve) sont pré­sen­te­ment à l’étude par les bio­lo­gistes pro­vin­ciaux et fé­dé­raux. Ce pois­son, qui fraie en eau douce, mais vit en eau ma­rine (sa­lée), semble friand de l’ha­bi­tat qu’il trouve ici, mais doit être re­mis à l’eau s’il est pêché dans le fjord en raison de son sta­tut pré­caire. Sa pré­sence est de plus en plus si­gna­lée de­puis quelques an­nées, et c’est la raison pour la­quelle la bio­lo­giste Ka­rine Ga­gnon du mi­nis­tère des Fo­rêts, de la Faune et des Parcs (MFFP), a pro­fi­té du ras­sem­ble­ment d’ama­teurs de pêche pour pré­sen­ter le ré­sul­tat des études réa­li­sées conjoin­te­ment par le MFFP et Pêches et Océans Ca­na­da et don­ner l’heure juste sur le pois­son.

Les ques­tions n’ont pas tar­dé à fu­ser de la part des pê­cheurs pré­sents, qui té­moignent du grand nombre de prises ac­ci­den­telles ces der­nières an­nées. Cer­tains ont même af­fir­mé que de­puis que la pré­sence du bar rayé a été consta­tée dans le fjord, il est de­ve­nu dif­fi­cile de cap­tu­rer la oua­na­niche, la truite de mer et le pois­son de fond, no­tam­ment. La bio­lo­giste a rap­pe­lé que le bar rayé, pois­son à la crois­sance ra­pide, se tient en bancs et s’ali­mente de fa­çon im­por­tante en vue de ses ré­serves hi­ver­nales. Chiffres à l’ap­pui, elle a pa­tiem­ment re­mis les pen­dules à l’heure, et rap­pe­lé que des études sont en cours. Bien qu’il soit ques­tion d’élar­gir la zone de pêche à l’est de Fo­rest­ville et de Mont-Jo­li, les pê­cheurs sa­gue­néens ne pour­ront pra­ti­quer la pêche ré­créa­tive du bar rayé cette an­née. Une si­tua­tion qui a sem­blé in­quié­ter de nom­breuses per­sonnes pré­sentes, cer­tains al­lant même jus­qu’à re­mettre en doute la ges­tion de la si­tua­tion par les au­to­ri­tés.

TOUR­NOI

Le tour­noi de pêche s’ouvre dès 4 h ven­dre­di ma­tin. Le do­ré, la truite, la oua­na­niche ain­si que l’éper­lan sont les es­pèces vi­sées. « Tout in­dique que ce se­ra une édi­tion ex­cep­tion­nelle, car plu­sieurs dé­po­si­taires ont épui­sé leurs billets d’ins­crip­tion, al­lant même jus­qu’à en re­de­man­der », s’en­thou­siasme Mi­chel Cou­ture, di­rec­teur de l’As­so­cia­tion chasse et pêche de Chi­cou­ti­mi qui cha­peaute le tour­noi. Près de 25 000 $ en bourses se­ront re­mis lors de la clô­ture de l’évè­ne­ment pré­si­dé par Ré­mi Au­bin, qui se tien­dra en for­mule mé­choui di­manche à 16 h au han­gar du Vieux-Port. Toute la po­pu­la­tion est conviée à la re­mise des bourses et tro­phées.

— PHO­TO LE QUO­TI­DIEN, ROCKET LAVOIE

La 20e édi­tion du Tour­noi de pêche Sa­gue­nay a été lan­cée jeu­di soir, à la ma­ri­na de Chi­cou­ti­mi. L’agent Brian Coss, le di­rec­teur de l’As­so­cia­tion chasse et pêche Chi­cou­ti­mi, Claude Gau­dreault, et le pré­sident d’hon­neur, Ré­mi Au­bin, étaient pré­sents.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.