Les ha­bi­tants ap­pe­lés à s’abri­ter

Le Quotidien - - PETITES ANNONCES - Agence France-Presse

LOS AN­GELES — Un cra­tère proche du som­met du vol­can ha­waïen Ki­lauea a ex­plo­sé tôt jeu­di, pro­pul­sant un épais pa­nache de cendres très haut dans le ciel et pous­sant les au­to­ri­tés à in­ci­ter les ha­bi­tants à se mettre à l’abri.

L’Ob­ser­va­toire des volcans d’Ha­waï a si­gna­lé que l’ex­plo­sion à l’in­té­rieur du cra­tère Ha­le­mau­mau du Ki­lauea avait dé­ga­gé un nuage qui at­tei­gnait 9000 mètres de hauteur et dé­ri­vait vers le nord-est.

Il a in­ci­té les per­sonnes sus­cep­tibles d’être dans son sillage à s’abri­ter à cause des dan­ge­reuses éma­na­tions de di­oxyde de soufre, et a main­te­nu une alerte rouge pour l’avia­tion, le tra­fic aé­rien res­tant ain­si sus­pen­du dans la zone.

Le Ki­lauea est l’un des volcans les plus ac­tifs du monde et l’un des cinq que compte l’île de Ha­waï, la plus grande de l’ar­chi­pel.

Il est en­tré en érup­tion le 3 mai, en­traî­nant l’éva­cua­tion de quelque 2.000 per­sonnes de leurs mai­sons à cause de fis­sures — au moins 17 jeu­di — dé­ver­sant de la lave qui se sont ou­vertes à plu­sieurs ki­lo­mètres du cra­tère prin­ci­pal. Des gaz toxiques ont éga­le­ment en­va­hi ces zones.

Ke­vin Ku­shel, un ha­bi­tant de l’île, a dit à l’AFP que le pa­nache de fu­mée de jeu­di était vi­sible à des ki­lo­mètres à la ronde.

« Je viens d’al­ler à Pa­hoa (pe­tite ville si­tuée à proxi­mi­té du vol­can, NDLR) et c’est un vrai cau­che­mar en­fu­mé, du type de ce que j’ai ima­gi­né en li­sant des choses sur Pom­peï », la ci­té an­tique en Ita­lie en­se­ve­lie par les cendres du Vé­suve, a-t-il ajou­té.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.