THÉÂTRE LES AMIS DE CHIF­FON Dé­hié­rar­chi­ser le pro­ces­sus créa­tif

Le Quotidien - - ARTS ET SPECTACLES - FRANCESKA HÉ­BERT fhe­bert@le­quo­ti­dien.com

De­puis près de 44 ans, le Théâtre des Amis de Chif­fon a su se tailler une place de choix dans l’uni­vers de la ma­rion­nette. Loin de se re­po­ser sur leurs lau­riers, ce­pen­dant, la di­rec­trice gé­né­rale Ma­rie-Pierre Fleu­ry et son équipe laissent libre cours à leur ima­gi­na­tion, à la Salle Mur­dock du Centre des arts et de la culture de Chi­cou­ti­mi. Ils jettent les bases d’une nou­velle créa­tion, un pro­ces­sus qui de­vrait s’éta­ler sur un an et dont Le Pro­grès fut té­moin, le temps d’une ré­cente rencontre. Dès l’ar­ri­vée, un ac­cueil cha­leu­reux est ac­cor­dé avec des chaises pla­cées en cercle, in­vi­tant à la dis­cus­sion. Ailleurs dans la pièce, des ins­tru­ments de mu­sique et autres ob­jets so­nores traî­naient un peu par­tout. On re­con­naît là le chaos or­ga­ni­sé propre aux ar­tistes.

Le pro­jet n’en est qu’à ses bal­bu­tie­ments, mais d’en­trée de jeu, Mme Fleu­ry an­nonce que la pièce por­te­ra le titre pro­vi­soire de Ba­lu­chon en voyage. Elle abor­de­ra donc la thé­ma­tique du voyage, un clin d’oeil adres­sé à la plus ré­cente réa­li­sa­tion de la com­pa­gnie, Ulysse et Pé­né­lope. « Ulysse, le per­son­nage prin­ci­pal, était un pe­tit gar­çon qui rê­vait de vo­guer sur les mers. On s’est donc dit que ça pour­rait être in­té­res­sant de pro­duire une pièce là-des­sus parce que le théâtre, tout comme la vie, consti­tue en soi un voyage », ex­plique la di­rec­trice avec en­train.

On de­vine la somme de tra­vail qu’il faut in­ves­tir afin de dé­ployer l’his­toire, conce­voir le dé­cor et fa­bri­quer des marionnettes qui sau­ront at­ti­rer l’oeil des jeunes et moins jeunes. Heu­reu­se­ment, Mme Fleu­ry bé­né­fi­cie­ra de l’ex­per­tise de JeanPaul Quéin­nec, en­sei­gnant en dra­ma­tur­gie à l’Uni­ver­si­té du Qué­bec à Chi­cou­ti­mi (UQAC) et ti­tu­laire de la Chaire de re­cherche en créa­tion pour une dra­ma­tur­gie so­nore au théâtre.

« C’est ex­ces­si­ve­ment rare qu’il y ait un par­te­na­riat aus­si fort entre la com­mu­nau­té uni­ver­si­taire et le mi­lieu pro­fes­sion­nel au théâtre. C’est un maillage que le Sa­gue­nayLac-Saint-Jean réus­sit à mer­veille », sou­ligne M. Quéin­nec. L’équipe est com­plé­tée par l’au­teure Sophie Tor­ris, le concep­teur so­nore Fran­çois Har­vey, l’ar­chi­viste Ka­rine Trem­blay, ain­si que le co­mé­dien Pa­trice Le­blanc.

Bien que Ma­rie-Pierre Fleu­ry si­gne­ra la mise en scène, elle pré­co­nise un mode de fonc­tion­ne­ment souple où on fait peu de cas des struc­tures hié­rar­chiques. « Pour Ba­lu­chon en voyage, le pro­ces­sus créa­tif passe par une col­la­bo­ra­tion étroite entre toutes les per­sonnes im­pli­quées. Par exemple, au­cun texte n’a été com­man­dé à Sophie Tor­ris. Cha­cun se nour­rit de la créa­ti­vi­té de l’autre et se frotte à des rôles aux­quels il n’est pas for­cé­ment ha­bi­tué. On pour­rait dire que nous sommes plu­ri­dis­ci­pli­naires », énonce la di­rec­trice.

UN SPEC­TACLE MO­BILE

Grâce à Ba­lu­chon en voyage, les jeunes spec­ta­teurs - ils se­ront âgés de trois à huit ans - par­ti­ci­pe­ront ac­ti­ve­ment au spec­tacle, que ce soit par l’écoute ou le tou­cher. Une at­ten­tion par­ti­cu­lière a d’ailleurs été por­tée au son, puisque des ob­jets son­nants (et non so­nores) se­ront au centre de la pièce, comme un tuyau qui touche le sol, un pa­pier qui se froisse, etc.

Les Amis de Chif­fon, qui or­ga­nisent de­puis long­temps des ate­liers de théâtre dans les écoles, sou­haitent uti­li­ser ce spec­tacle à cette fin. « Ce qu’on es­père plus que tout, c’est que nous puis­sions trans­por­ter cette créa­tion dans les écoles à des fins de mé­dia­tion cultu­relle. On en­vi­sage même de s’as­so­cier à des fi­nis­sants en théâtre de l’UQAC pour of­frir un ate­lier sur les marionnettes et le son », note Ma­rie-Pierre Fleu­ry.

La pièce, pro­duite dans un for­mat court de 30 mi­nutes, se­ra conçue de fa­çon à ce qu’elle soit au­to­por­tante, ce qui per­met­tra de la pré­sen­ter au­tant dans les écoles que dans des bi­blio­thèques, des parcs pu­blics ou des ser­vices de garde. L’uni­vers de Ba­lu­chon en voyage de­vrait se ma­té­ria­li­ser au prin­temps 2019.

PHOTO LE PRO­GRÈS, RO­CKET LA­VOIE

Ba­lu­chon en voyage se­ra réa­li­sé en col­la­bo­ra­tion avec le dé­par­te­ment de dra­ma­tur­gie so­nore de l’Uni­ver­si­té du Qué­bec à Chi­cou­ti­mi. L’ac­ces­soi­riste et ar­chi­viste Ka­rine Trem­blay, le concep­teur so­nore Fran­çois Har­vey, l’au­teure Sophie Tor­ris, la di­rec­trice gé­né­rale Ma­rie-Pierre Fleu­ry, le co­mé­dien Pa­trice Le­blanc et l’en­sei­gnant en dra­ma­tur­gie à l’UQAC, Jean-Paul Quéin­nec, forment l’équipe res­pon­sable de la créa­tion de la pièce.—

— ARCHIVES LE PRO­GRÈS, RO­CKET LA­VOIE

Le Théâtre des Amis de Chif­fon avait créé la pièce Ulysse et Pé­né­lope l’hi­ver der­nier.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.