Vi­rée en Gas­pé­sie, la suite

Pen­dant l’été, Phi­lippe Wouters vous pro­pose un carnet de bord au gré de ses ren­contres et dé­cou­vertes sur les routes du Qué­bec, mais éga­le­ment d’Eu­rope. Sur la route avec Phi­lippe est une chro­nique es­ti­vale qui donne le goût de voya­ger pour la bière. Le

Le Quotidien - - RÉGAL ET RESTOS - PHI­LIPPE WOUTERS phi­lippe.wouters@gc­me­dias.ca

GASPÉ – KM 694

On pour­suit notre pé­riple amor­cé la se­maine der­nière. C’est la bras­se­rie Cap-Gaspé et l’in­croyable vo­lon­té de la maître-bras­seuse, Au­drey, qui m’ont char­mé à Gaspé. Ses bières ont toutes une per­son­na­li­té et une fraî­cheur qui font du bien. On sent qu’elle se fait plai­sir et elle a bien rai­son. Un peu de can­deur, c’est ra­fraî­chis­sant dans ce mi­lieu de plus en plus ma­ture.

Les bières hou­blon­nées sont bien équi­li­brées, tout en res­pec­tant la ten­dance d’y al­ler un peu plus à fond dans l’aro­ma­tique. Ses bières aux fruits sont une ode au ter­roir lo­cal, lais­sant place aux sa­veurs de la Gas­pé­sie. Le sa­lon de dé­gus­ta­tion pro­pose une ter­rasse at­te­nante à la bras­se­rie avec un pe­tit me­nu snack, lui aus­si com­po­sé de pro­duits du ter­roir. Un coup de coeur !

Pe­tit conseil de gour­mand, avant d’em­prun­ter la route du lac à L’Anse-Pleu­reuse ou conti­nuer votre che­min sur le bord de la côte : ar­rê­tez-vous chez At­kins et Frères. Ar­ti­san de la fu­mai­son, At­kins pro­pose un ma­gni­fique pa­vé de sau­mon fu­mé à chaud et cuit à point. C’est fon­dant, sa­vou­reux, mais c’est sur­tout gour­mand !

ANSE-À-BEAU­FILS – KM 761

Ins­tal­lée sur le bord de la mer de­puis 2007, la bras­se­rie Pit Ca­ri­bou a fière al­lure à cô­té des ba­teaux de pê­cheurs qui re­viennent de la haute mer, les cales rem­plies de ho­mard, et le res­tau­rant La Vieille Usine, qui pro­pose une carte de plats ré­gio­naux et in­ter­na­tio­naux. Pit Ca­ri­bou, c’est le rêve de deux bras­seurs un peu fous, Fran­cis Jon­cas et Ben Couillard. Fran­cis est tou­jours à la barre de la bras­se­rie, alors que Ben est le maître d’oeuvre der­rière la bras­se­rie Auval, à quelques ki­lo­mètres de L’Anse-à-Beau­fils.

Re­con­nue pour son pro­gramme d’af­fi­nage de bières en bar­riques, ses ef­forts pour sou­te­nir la fer­men­ta­tion spon­ta­née et sa gamme de pro­duits clas­siques, Pit Ca­ri­bou est la des­ti­na­tion à ne pas man­quer. Vous pro­fi­te­rez ain­si de la ter­rasse, ex­po­sée sur le cap, avec une vue in­croyable sur les ba­leines.

Bien en­ten­du, un pe­tit ar­rêt à la Bou­tique de la bras­se­rie Auval fe­ra fort pro­ba­ble­ment plai­sir à un ama­teur de bières de votre en­tou­rage à votre re­tour. On s’ar­rache ses bou­teilles chez les meilleurs dé­taillants du Qué­bec. Par­tout, il faut mettre jus­qu’à deux, trois heures d’at­tente pour en ache­ter une !

À la bou­tique, pas d’at­tente, mais il y a une li­mi­ta­tion à six bou­teilles par client. De quoi faire plai­sir à quelques geeks qui vous de­man­de­ront, de toute fa­çon, si vous êtes pas­sés par là…

Autre pe­tit conseil de gour­mand : dé­cou­vrez le comp­toir de Mon­sieur Émile, un jeune res­tau­rant bis­tro­no­mique qui s’est ins­tal­lé sur le bord de la fa­laise à Per­cé, avec une vue ma­gni­fique du rocher, dans un angle bien dif­fé­rent de nom­breuses cartes pos­tales. Quelques plats mettent l’em­phase sur le ter­roir. Demandez conseil au per­son­nel sur place.

CAR­LE­TON-SUR-MER – KM 958

À Car­le­ton, on va à la bou­lan­ge­rie La Mie Vé­ri­table et à la bras­se­rie Le Nau­fra­geur. Les deux en­tre­prises ar­ti­sa­nales ont été fon­dées par deux frères bou­lan­gers et bras­seurs. Il est rare qu’en Amé­rique du Nord, je re­trouve cette am­biance de vil­lage à la fran­çaise. Ba­guette à la main, on s’ar­rête prendre une pe­tite bière au sa­lon de dé­gus­ta­tion de la bras­se­rie avant de conti­nuer ses courses. Les tou­ristes croisent les ha­bi­tués, bien heu­reux de voir le vil­lage se ré­veiller et pro­fi­ter de la sai­son tou­ris­tique. Louis-Franck – le maître-bras­seur – nous a concoc­té un stout aux fram­boises qui plai­ra à bien du monde. C’est rond, riche et c’est sur­tout sur le fruit et le cho­co­lat ! Moins de 500 bou­teilles sont dis­po­nibles, alors dé­pê­chez-vous ! Au mo­ment d’écrire ces lignes, la bière n’était pas en­core dis­po­nible, mais ça ne sau­rait tar­der.

À Car­le­ton, on va éga­le­ment dé­cou­vrir la très sym­pa­thique pe­tite bou­tique La Chope sur mer. Des pas­sion­nés vous y re­çoivent avec une sé­lec­tion de bières de mi­cro­bras­se­ries, des fro­mages du ter­roir, des lé­gumes bio, des pro­duits ar­ti­sa­naux et un ma­gni­fique sou­rire. Un pe­tit ar­rêt gour­mand juste à cô­té de la bras­se­rie et de la bou­lan­ge­rie.

Bon sé­jour en Gas­pé­sie !

— PHOTO TI­RÉE DE FA­CE­BOOK

Une bière de la microbrasserie Cap-Gaspé.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.